Une semaine de Bourse – Les Bourses européennes teminent la semaine dans le vert – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

(AOF) – Les marchés actions européens poursuivent leur rebond de la veille. Ainsi le CAC 40 a progressé de 5,01% à 4 048,60 points et l’Eurostoxx 50 a gagné 3,37% à 2 536,70 points. Sur la semaine écoulée, le premier affiche toutefois un recul de 1,69% et le second a perdu 1,77%. A Wall Street, la tendance est, en revanche, au rouge en fin d’après-midi : le Dow Jones recule de 1,16% et le Nasdaq Composite perd 0,83%.

Si les investisseurs sont dans l’attente d’un pic de la pandémie avant de commencer à dépressuriser, ils semblent rassurés par les mesures prises par les banques centrales.

Conséquence de l’annonce du plan massif de 750 milliards d’euros de la BCE, les taux d’états européens continuent de se détendre. Le 10 ans italien est notamment en recul de 17 points de base à 1,62% tandis que le taux espagnol sur la même maturité est en baisse de 16 points de base à 0,73%.

Les Bourses sont également soutenues par les mesures de six des principales banques centrales mondiales afin d’améliorer l’approvisionnement des marchés mondiaux en dollars américains.

Dans ce contexte, les statistiques n’ont eu que peu d’impact sur les marchés. La balance des paiements courants (non cvs) au mois de janvier est de 8,7 milliards d’euros contre une prévision des analystes de 20,5 milliards. Pour sa part, l’indice belge de confiance des consommateurs du mois de mars, ressort à -9 contre -4 au mois de février.

Aux États-Unis, les ventes de logements anciens du mois de février se sont élevées à 5,77 millions en rythme annuel, ressortant au-dessus du consensus Briefing de 5,50 millions.

Au chapitre des valeurs, Orange termine sur un gain hebdomadaire de 15,89% et retrouve ainsi ses couleurs défensives. De son côté, Carrefour (+5,26%) a profité du fait que les distributeurs font partie des rares commerces autorisés à ouvrir après les mesures de confinement annoncées dans l’Hexagone.

A l’inverse, les investisseurs ont de nouveau sanctionné le secteur bancaire : Société Générale et BNP Paribas affichent ainsi des chutes respectives de 14,47% et 13,52%.

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif