Une semaine de Bourse – Les Bourses européennes achèvent la semaine dans le vert – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

(AOF) – Les marchés actions européens ont clôturé sur une triste note ce vendredi. Ainsi le CAC 40 a chuté de 4,23% à 4 351,49 points et l’Eurostoxx 50 a reculé de 4,72% à 2 713,30 points. Sur la semaine écoulée, le premier affiche toutefois un gain de 7,48% et le second de 6,62%. A Wall Street, la tendance est similaire en fin d’après-midi : le Dow Jones cède 3,18%, le Nasdaq Composite est en recul de 3,06%.

La pandémie de Covid-19 continue de se propager et efface les anticipations de relances supplémentaires. Les mesures de soutiens gouvernementaux à l’économie se sont pourtant multipliées ces derniers jours.

Du point de vue sanitaire, les Etats-Unis sont devenus le pays le plus touché au monde par le virus, expliquant ce retour de l’aversion pour le risque à la veille d’un week-end potentiellement riche d’incertitudes.

Sur le front des statistiques, la confiance des consommateurs en mars 2020 en France diminue d’un point à 103 tandis que le même indice en Italie recule fortement à 101 contre 110,9 au mois de février. Pour sa part, l’indice de confiance des entreprises en Italie chute de 9,3 points à 89,5.

Aux Etats-Unis, l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan est ressorti à 89,1 en mars contre 101 en février et un consensus de 90. Les prix à la consommation des ménages au mois de février sont, quant à eux, en légère progression de 0,2%, soit la même variation qu’en janvier.

Au chapitre des valeurs, de nombreux titres commencent à combler le gap qu’ils ont creusé depuis le début de la chute des marchés du 24 février. Ainsi Safran et Total terminent sur des gains hebdomadaires respectifs de 31,42% et 29% après avoir perdu jusqu’à 65% pour l’équipementier et 53% pour le pétrolier.

A l’inverse, les investisseurs ont sanctionné Unibail RW (-20,02%) en raison du retrait de ses objectifs 2020 ainsi que de l’annulation de son dividende final. Enfin, EssilorLuxottica a cédé 7,03%, pénalisée également par le retrait de ses perspectives pour l’exercice en cours.

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif