Une entreprise va proposer des voyages spatiaux dans des ballons géants

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Et si l’on pouvait découvrir la Terre comme presque personne n’en a jamais eu l’occasion jusqu’alors ? C’est le projet de Space Perspective, une entreprise lancée par Jane Poynter et Taber MacCcallum. L’idée ? Propulser des touristes dans la stratosphère à travers des ballons, explique The Verge. Une expérience à la limite de l’espace, qui permettrait notamment d’offrir aux heureux voyageurs une vue particulièrement rare de la Terre. Les ballons atteindraient en effet une altitude de plus de 30.000 mètres.

We are #SpacePerspective, the off-world travel company with the mission to radically expand your view of our shared home, Earth, while making #SpaceFlight more accessible and affordable. To learn more, check out the live-stream HAPPENING NOW: Space Perspective (@SpacePerspectiv) June 18, 2020

Plusieurs entreprises rêvent désormais de mettre la main sur le marché du tourisme spatial, à l’instar de SpaceX d’Elon Musk, qui ambitionne de faire voler quelques clients fortunés autour de la Terre, ou encore Blue Origin et Virgin Galactic. Mais le projet de Space Perspective est une offre différente, qui ne nécessite pas de s’envoler à bord d’une fusée. En effet, il ne s’agit pas exactement de l’espace, dont la frontière est généralement fixée à partir de 80 ou 100 kilomètres au-dessus de la Terre. Ainsi, les voyageurs de Space Perspective ne se retrouveraient pas en apesanteur.
>> A lire aussi – L’US Space Force active sa “clôture spatiale”
Un ticket à 125.000 dollars
Le ballon devra être vérifié et homologué par la Federal Aviation Administration (FAA), l’autorité qui régule l’aviation aux Etats-Unis. L’appareil devrait prendre la forme d’une capsule blanche ressemblant à une toupie. Propulsé dans les airs grâce à l’hydrogène, il monterait à une vitesse de 20 km/h avec 8 passagers et un pilote. Les touristes pourront aussi poster des photos en direct depuis la stratosphère. Des premiers tests devraient être réalisés au début de l’année prochaine. Les billets pourraient être mis en vente à partir de 125.000 dollars, soit la moitié de ce que demande par exemple Virgin Galactic.
>> A lire aussi – Arianespace dénonce “l’espace far west” de Space X et Elon Musk
À noter que ce n’est pas le premier projet très particulier de Jane Poynter et Taber MacCallum. En 2012, ils avaient déjà lancé World View Enterprises, qui s’est concentré sur des expériences scientifiques dans la stratosphère. Au début des années 90, ils ont aussi fait partie du projet Biosphère 2, dans lequel un petit groupe de personnes a tenté de simuler ce à quoi ressemblerait la vie sur Mars au sein d’un écosystème autonome.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif