Un passager va recevoir 350.000 dollars pour ses bagages égarés

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La fin d’une longue bataille judiciaire. La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) vient d’être condamnée à payer 350.162 dollars de dommages et intérêts à un passager pour avoir perdu ses bagages, rapporte le site spécialisé Newsaero. Quatre ans après les faits, le tribunal civil de Monrovia, au Libéria, a donc tranché en faveur de son ressortissant. Après la perte de ses bagages, Findly Karnga, avocat libérien, a déposé de multiples recours auprès de la compagnie marocaine ou encore de l’autorité de l’aviation civile de son pays, en vain.
>> A lire aussi – Etats-Unis : une compagnie aérienne verse une fortune pour rétrograder des passagers
Les faits remontent au 3 novembre 2015. Findly Karnga assure avoir bien enregistré ses bagages sur un vol RAM au départ du Libéria. Par manque de place, ses valises n’auraient pas été placées dans l’appareil. La compagnie marocaine lui assure qu’elles lui seront bien livrées au Maroc, où il séjournait. Mais dix jours après son retour, toujours aucune nouvelle de ses bagages. En décembre 2016, Findly Karnga dépose alors une plainte contre Royal Air Maroc auprès de la Liberia Civil Aviation Authority, réclamant au passage un million de dollars de dommages et intérêts.
>> A lire aussi – Air France assignée en justice pour avoir refusé un chien de soutien émotionnel
Un excédent de bagages ?
Une somme censée compenser ses efforts pour retrouver ses bagages et le stress engendré par cette perte. Findly Karnga assure avoir rencontré pendant cette période des ennuis de santé ayant entraîné de lourds frais pour des soins au Libéria et à l’étranger, rapporte Newsaero. Pour sa défense, la RAM a indiqué que les bagages de Findly Karnga n’avaient pas été embarqués à cause de leur poids excédentaire et du refus du passager de payer des frais supplémentaires. Un argument qui n’a visiblement pas convaincu le juge en charge de l’affaire, Roland Dahn. “Le tribunal déclare que Royal Air Maroc est redevable envers Karnga, d’une somme totale de 350.162 dollars de dommages et intérêts et le greffier de cette cour doit veiller à ce que ladite somme soit versée au demandeur”, a déclaré le magistrat.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif