Un gigantesque rassemblement évangélique organisé dans le Loiret malgré le coronavirus

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

C’est une situation qui inquiète les habitants de Nevoy dans le Loiret. L’association Vie et Lumière, organise aujourd’hui, samedi 10 octobre, sur son terrain situé dans la commune une assemblée générale qui rassemble entre 600 et 700 pasteurs venus de toute la France. Le rassemblement qui est organisé pour élire le conseil d’administration interroge au vu des mesures sanitaires actuelles, explique France 3 Centre-Val-de-Loire. Le maire de Nevoy s’est notamment insurgé contre la réunion.Jean-François Darmois, l’édile de cette commune de moins de 1.200 habitants, située à 60 kilomètres d’Orléans, explique avoir été prévenu du rassemblement par un courriel de la sous-préfecture de Montargis. Pour lui, l’organisation de l’événement n’est pas logique alors ” qu’on nous interdit des rassemblements de 30 personnes, c’est vrai festifs …mais on joue sur les mots”. Dans des images diffusées par LCI, on peut voir des centaines de voitures stationnées sur le terrain de l’association. Le maire explique craindre l’apparition d’un nouveau foyer épidémique et se dit “en colère”.>> A lire aussi – Des médecins appellent à la limitation des rassemblements familiauxUn rassemblement non festifLe terrain, sert normalement au rassemblement de l’association, deux fois par an. 20.000 personnes se déplacent alors dans le Loiret. Des événements, prévus en avril et septembre, qui ont été annulés cette année. Joseph Charpentier, le président de l’association, explique de son côté que toutes les mesures de sécurité sont respectées : masque, gel hydroalcoolique et une distance de 1 mètre entre les participants. La préfecture de son côté explique que le rassemblement est autorisé parce qu’il n’est pas festif, a lieu sur un terrain privé et est temporaire.>> A lire aussi – L’incroyable cluster causé par un rassemblement de motards aux États-UnisMais, à Nevoy, les habitants craignent aussi la répétition de ce qui s’était produit à Mulhouse au mois de février dernier. A l’époque, un rassemblement évangélique aurait causé plus d’un millier de contaminations, selon une étude de franceinfo. “Je ne souhaite pas qu’on nous dise qu’il y a eu un cluster à Nevoy qui a contaminé toute la France”, résume le maire. Selon la République du Centre, 1.028 personnes sont mortes du Covid-19 dans la région depuis le début de l’épidémie.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif