Un décret sur la vente d’animaux indigne 30 Millions d’Amis

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Alors que la France entrait en confinement, le sujet était passé peu ou prou inaperçu. Le 17 mars dernier, un décret pris par le gouvernement permet de vendre son animal à un laboratoire. Un “retour en arrière inadmissible” dénoncé par la fondation 30 Millions d’Amis qui craint “une porte ouverte au pire”. Jusque-là, les animaux devaient avoir été “élevés à cette fin et provenir d’éleveurs ou de fournisseurs agréés”. Désormais, les particuliers, mais aussi les élevages de chiens de chasse ou d’animaux de compagnie peuvent faire de même.
Concrètement, le décret a surtout supprimé une condition jusque-là présente dans l’article 214-90 du code rural. Celle-ci spécifiait que des dérogations pour la vente d’animaux à des laboratoires étaient uniquement possible “lorsque la production des éleveurs agréés est insuffisante ou ne convient pas aux besoins spécifiques du projet”. Un changement qui, selon la fondation, pourrait donc permettre à tout un chacun de vendre son animal de compagnie à un laboratoire. Surtout, elle serait contraire à la directive européenne 2010/63/UE, qui encadre la provenance des animaux destinés au laboratoire. “Le gouvernement nous impose un retour en arrière de plus de 30 ans”, attaque ainsi Reha Hutin, la présidente de 30 Millions d’Amis.
>> A lire aussi – Les abattoirs maltraitent-ils les animaux ?
La fondation craint notamment un retour du trafic d’animaux, avec des chiens volés à leurs maîtres pour être revendus à des laboratoires “comme c’était le cas jadis”. Par ailleurs, elle met aussi en avant l’évolution de l’opinion publique sur le sujet. Selon un baromètre réalisé avec l’Ifop en 2020, 86% des Français réclament l’interdiction totale de l’expérimentation animale.
>> A lire aussi – Les laboratoires publics américains au cœur d’un scandale sur la maltraitance des animaux

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif