Étude : 50 % des combattants MMA consomment du cannabis

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Alors que les régulateurs assouplissent les restrictions, près de la moitié des combattants MMA consomment de la weed

Selon Jeff Novitzky, vice-président de l’UFC chargé de la santé et de la performance, « c’est la question que les combattants me posent en premier lieu. 45,9% des combattants de MMA (Mixed Martial Arts) sont des consommateurs fréquents de cannabis, selon une enquête menée par le magazine américain The Athletic.

170 combattants des grandes franchises américaines de MMA, telles que Bellator et UFC, ont été interrogés pour savoir s’ils consommaient du cannabis, que ce soit à titre récréatif ou médical. Parmi eux, 45,9 % ont déclaré qu’ils « consomment actuellement de la marijuana » et 4,7 % ont déclaré en avoir consommé une fois et avoir arrêté.

Pour Jeff Novitzky, vice-président senior de l’UFC chargé de la santé et des performances, ces résultats ne le surprennent pas et sont « tout à fait exacts ». C’est parce que, selon Novitzky lui-même, « j’ai eu beaucoup de conversations avec les combattants à ce sujet. C’est le sujet numéro un sur lequel les combattants m’interrogent.

Nate Diaz. Apparu après avoir remporté la cinquième saison de The Ultimate Fighter, détenteur du record de Bonus of the Night et protagoniste de l’une des trilogies les plus mémorables de l’histoire de l’UFC avec Conor McGregor, est un consommateur régulier et connu de cannabis.

En fait, Nate et son frère Nick sont tous deux des défenseurs et des consommateurs de weed. Ils sont même allés à des conférences de presse et à des cérémonies de pesée en fumant un joint. Nate, a déclaré qu’il l’utilisait à des fins récréatives et thérapeutiques, puisque le cannabiol (CBD) a des propriétés régénératrices favorables aux cellules du corps.

C’est l’un des points mis en évidence par l’enquête : 76,5 % des personnes interrogées ont déclaré avoir utilisé des produits à base de CBD pour la récupération après un combat.

Il y a un seul argument « La weed améliore les performances« , je ne pense pas que ce soit le cas », a déclaré M. Novitsky. « Non, je pense que c’est interdit pour des raisons de santé et de sécurité. Mais si vous avez fumé le jeudi soir ou même le vendredi soir avant le combat, personne ne vous en empêche et la situation ne s’améliorera pas le lendemain. Le cannabis, jusqu’à présent, reste sur la liste des substances interdites régissant le système du sport aux États-Unis. Cependant, leurs tests ne détectent que les trois derniers jours après consommation…

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif