Trafic de cannabis, héroïne et cocaïne entre Lorient et Quimperlé : trois hommes au tribunal

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Trois hommes comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Quimper pour trafic de cocaïne, d'héroïne et de cannabis le 17 mars 2020. Photo d'illustration.

Trois hommes comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Quimper pour trafic de cocaïne, d’héroïne et de cannabis le 17 mars 2020. Photo d’illustration. (©Adobe Stock)

En raison de la poursuite du mouvement de grève des avocats, le procès de trois individus pour trafic de cannabis, d’héroïne et de cocaïne devant le tribunal correctionnel de Quimper (Finistère) n’a pas eu lieu vendredi 7 février 2020. L’affaire a été renvoyée au 17 mars prochain. 

Leur arrestation a eu lieu le 3 février dernier par les gendarmes de la brigade de recherches de Quimperlé. Les trois jeunes hommes ont chacun un profil différent.

Le plus âgé a 38 ans, il habite Mellac (Finistère). Celui-ci, allocataire du Revenu solidarité active (RSA), semble davantage consommateur que dealer.

Depuis son placement en garde à vue, il lui est prescrit un traitement de substitution. « Votre casier judiciaire semble indiquer que vous êtes dans la drogue depuis 2008 », lui lance le président du tribunal, Christophe Lepetitcorps. L’intéressé acquiesce timidement. 

Un consommateur et deux trafiquants ?

L’enquête a notamment permis d’établir qu’il n’avait vendu que 30 g de résine de cannabis pour financer sa consommation d’héroïne et de cocaïne. Une chambre de culture et du matériel pour faire pousser du cannabis ont pourtant été retrouvés pendant la perquisition au domicile de sa campagne.

Lire aussi : Cocaïne à Quimper : la consommation s’est-elle banalisée ?

Son voisin, dans le box des accusés, a cinq ans de moins. Ce magasinier qui travaille de nuit vit à Lorient (Morbihan). Depuis septembre 2019, il porte un bracelet électronique. Son casier judiciaire fait état de sept condamnations dont plusieurs pour trafic de stupéfiants mais n’en consomme pas. 

Cependant, les enquêteurs ont découvert dans sa maison la somme de 3 580 euros en liquide, 184 g de résine de cannabis, 91 g d’herbe, 116 g de cocaïne et 198 g d’héroïne. « Ils ont aussi retrouvé 93 flacons de méthadone de 10 mg et 55 flacons de 40 mg, ainsi qu’une machine à compter les billets, 5 balances de précision et 8 téléphones portables », énumère Christophe Lepetitcorps qui se permet un commentaire. 

Votre domicile, c’est à la fois un endroit où vous entreposez des produits stupéfiants et l’annexe d’une pharmacie. 

Casier vierge mais plus de 7 000 euros en liquide à son domicile

L’individu ne nie pas mais ne donne pas d’explication. Enfin, le troisième et dernier prévenu, 31 ans, a un casier judiciaire vierge. Il réside à Quéven (Morbihan), vit en couple avec sa compagne et leur bébé de 7 mois. Il est ouvrier sur un chantier naval. 

Il reconnaît fumer « principalement du cannabis » et « pendant les fêtes et le week-end, un peu de cocaïne ». Le résultat de la perquisition à son domicile semble indiquer le contraire.

Les gendarmes ont en effet mis au jour 7 030 euros en espèces, 35 g de cocaïne et de petites quantités de cannabis. « J’ai fait une erreur, je compte mettre fin à ces fréquentations et ma consommation. J’ai un boulot et une famille qui m’attendent. »

Sur son cas, le procureur Dominique Tailhardat précise :

Cet homme reconnaît lors de son audition qu’il a fait environ 4 000 euros de bénéfice . Il explique aussi qu’il avait une dette de 3 000 euros auprès d’un gros fournisseur sur la place de Lorient auprès duquel il s’est procuré au total 500 g de cocaïne entre le 1er mai 2019 et le 4 février 2020.

Le ministère public requiert le maintien en détention des deux plus jeunes. Pour le troisième, le plus âgé, il s’en tient à un contrôle judiciaire.

Le tribunal l’a suivi en partie. Les trois prévenus restent en détention jusqu’à leur procès, le 17 mars. 

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif