Toulouse. Les policiers de la BAC pistent une voiture volée et tombent sur… un champ de cannabis

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Il était 14 h 30, dimanche 7 juin 2020 et le véhicule volé que pistait la BAC (Brigade anti-criminalité) venait d’être repéré dans le quartier de la Barrière de Paris, à Toulouse. Les policiers décidaient de mettre pied à terre histoire de farfouiner dans le secteur. Mais ce n’est pas leur vue qui a été immédiatement stimulée.

1000 pieds de cannabis de culture

Certains appellent cela du flair. Pour être parfaitement honnête, l’odeur était si entêtante qu’en la suivant, le moindre teckel nain à poil ras, hémiplégique et arthritique, aurait franchi haut la patte la certification de chien des stups. Et ce, en dépit d’une truffe irritée par les pollens de juin. 

Depuis le raidillon qu’ils venaient de grimper, les policiers embrassaient désormais une petite plantation. Un champ de cannabis. Et ce sont au total, 1000 pieds en culture qui s’épanouissaient non loin d’un campement de gens du voyage. La découverte de ce petit trésor sur pied – bien que n’appartenant officiellement à personne – n’a manifestement pas fait que des heureux dans le voisinage.

Renforts de police pour arrachage immédiat

Il a fallu l’intervention en nombre de renforts pour faire cesser les invectives lancées contre les « découvreurs » de la police nationale. La totalité de la plantation sauvage a été arrachée et ramenée au commissariat pour y être détruite, sous l’autorité du parquet de Toulouse.

Aucune interpellation n’a été opérée. Quant à la voiture volée…

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif