SCPI : 5 questions à se poser avant d’investir

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Article sponsorisé par BNP Paribas Real EstateLa SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) ou “pierre papier” est une solution attractive, pour qui souhaite investir dans l’immobilier, diversifier son épargne et éventuellement percevoir un complément de revenu. Le principe est simple : la SCPI achète un parc immobilier (commerces, bureaux, hôtels, etc). Elle sélectionne ensuite rigoureusement les locataires et se charge de la perception des loyers et de l’entretien des bâtiments. Les souscripteurs, qui n’ont pas à se soucier des contraintes liées à la gestion d’un bien proposé à la location, deviennent associés de la SCPI (à partir de 203 euros la part chez ACCIMMO PIERRE) et perçoivent régulièrement – en contrepartie de frais de gestion et proportionnellement au nombre de parts qu’ils détiennent – les revenus locatifs potentiels. Les SCPI les reversent en général de manière trimestrielle. Il faut voir la SCPI comme un investissement de moyen-long terme (la durée de placement conseillée est de dix ans), qui implique d’avoir défini ses objectifs et qu’il faut choisir en fonction de sa situation personnelle et patrimoniale. C’est un placement qui n’est pas considéré comme très liquide, mais qui reste intéressant pour compléter ses revenus. Qu’il s’agisse de préparer sa retraite, ou de diversifier son épargne, d’accéder à l’investissement immobilier sans avoir de capital de départ à disposition… avant de se lancer, il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions. Découvrez, en vidéo ci-dessus, toutes les réponses à ces interrogations.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif