Santé : les prothèses auditives 100% remboursées sont-elles fiables ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le “100% santé” n’est pas une offre “au rabais”. Selon l’UFC Que-Choisir, les prothèses auditives de ce nouveau dispositif, entré en vigueur le 1er janvier dernier, sont de bonne qualité. En effet, l’association de consommateurs a testé en laboratoire les sept modèles éligibles à ce “100% santé”, qui garantit aux patients un reste à charge réduit, et selon l’étude publiée ce jeudi 20 février, leur “qualité est équivalente aux appareils les plus chers”. Pour l’association, si la qualité du matériel testé est avérée, il reste à s’assurer que les professionnels “jouent le jeu de la réforme” et proposent, sans les dénigrer, les prothèses “100% santé” aux patients.
“Si des différences de qualité notables existent entre appareils, elles ne sont pas liées à leur prix”, assurent les auteurs de ce test inédit mené en laboratoire et publié dans le numéro de mars du magazine “Que choisir” ce jeudi. En effet, les différences de prix se fonderaient avant tout sur les “options” des appareils auditifs, tels que les appareils rechargeables, à piles ou avec le Bluetooth. Elles seraient “plus nombreuses et évoluées sur les modèles haut de gamme”. L’absence de ces options diverses n’impacterait donc en aucun la qualité des prothèses auditives éligibles au “100% santé”.
>> À lire aussi – Lunettes, prothèses auditives et dentaires : les professionnels divisés sur le “reste à charge zéro”
L’association a ainsi testé “le fonctionnement des audioprothèses, à la fois dans un environnement calme, de conversations classiques, mais également dans des situations où les appareils sont plus mis à contribution, à savoir un voyage en voiture avec le bruit de l’automobile et une conversation au restaurant”, explique à franceinfo Mathieu Escot de l’UFC-Que Choisir.
L’UFC Que-Choisir en appelle à la loyauté des professionnels
L’UFC-Que Choisir souhaite alerter les clients face aux discours des vendeurs de prothèses auditives qui voudraient les détourner des prothèses “100% Santé” pour les inciter à en acheter d’autres plus chères. L’association appelle donc les pouvoirs publics à mener, dès cette année, des contrôles pour s’assurer que le devoir de conseil et de loyauté des professionnels vis-à-vis de leurs patients prévaut.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif