Salaires : avoir un accent peut vous coûter très cher

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Votre accent peut vous coûter très cher. En effet, avoir un accent régional pourrait bien nuire à votre salaire. Selon une étude du bureau national de recherche économique américain baptisée “La pénalité salariale des accents régionaux”, relayée par le magazine américain Quartz, les personnes avec un fort accent régional seraient en moyenne moins payées de 20%, que celles qui n’en ont pas. Le magazine Quartz précise que cet écart de salaire est similaire à celui des salaires entre hommes et femmes.
Afin de parvenir à ce résultat, les auteurs de l’étude ont analysé la situation économique de 950 personnes en Allemagne. Le pays n’a pas été choisi au hasard, mais parce que chaque région a un accent très prononcé outre-Rhin. Autre critère justifiant ce choix, les accents forts existent en Allemagne, aussi bien dans les régions à hauts salaires, qu’à bas revenus. Ainsi, l’étude ne peut pas être biaisée car cela réduit le risque que les corrélations entre les salaires et les accents puissent être attribuées au statut socioéconomique d’une région donnée.
>> À lire aussi – Cadres, ces 5 secteurs dans lesquels vos salaires vont le plus augmenter en 2020
Alors, pourquoi y a-t-il un lien entre forts accents régionaux et salaires plus bas ? Selon l’étude du bureau national de recherche économique américain, la réponse a plus à voir avec la stigmatisation qu’avec les accents eux-mêmes. “L’employeur doit faire payer un prix plus bas aux consommateurs, ou payer un salaire plus élevé à leurs collègues, pour les inciter à interagir avec un employé sur lesquels ils ont des préjugés” en raison de son accent, selon ses auteurs. “Le résultat est un salaire plus bas pour les travailleurs avec une particularité stigmatisée, comme un accent régional”, assurent-ils.
Discrimination à l’embauche
Toujours en raison des stigmatisations dont ils sont victimes, les personnes ayant un fort accent rechercheraient en priorité des emplois qui impliquent peu d’interactions avec les autres. “Des jobs souvent moins rémunérateurs”, soulignent encore les chercheurs. Les personnes ayant un accent fort subiraient plus de discrimination à l’embauche sur les emplois qui nécessitent le plus d’interactions sociales, les mieux payés. Ainsi, les auteurs de l’étude assurant que pour que ces écarts de salaire disparaissent, il faudrait se battre contre les préjugés et la stigmatisation des personnes ayant un fort accent.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif