Salaires, 35 heures… Le gouvernement prépare un plan pour l’hôpital

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le personnel soignant enfin entendu ? Dans les colonnes du JDD, dimanche 17 mai, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré plancher sur un plan pour l’hôpital qui devrait être présenté cet été. Le premier point devrait concerner la rémunération avec “une augmentation” des salaires des personnels hospitaliers, “au-delà des primes”, a indiqué le ministre. Les 35 heures devraient également être assouplies. “La question n’est pas de déréglementer le temps de travail. Il ne s’agit pas d’obliger des gens à travailler davantage, mais de créer un cadre beaucoup plus souple pour permettre à ceux qui le souhaitent de le faire, ou d’organiser leur temps de travail différemment. Sans pression”, a détaillé le ministre.
Olivier Véran pointe particulièrement le cas des infirmières, dont le rôle n’est pas reconnu à sa juste valeur. Le ministre de la Santé souhaite “rapidement” atteindre un “niveau de rémunération correspondant au moins à la moyenne européenne”. Même s’il reconnaît que cette augmentation de salaire amènera à “faire des choix”.
>> A lire aussi – Des étudiants infirmiers payés 50 euros la semaine montent au créneau
Concernant la fermeture des lits dans les hôpitaux, le ministre est ferme. Il faut “sortir de ce dogme”. “Médecin hospitalier, j’ai connu les brancards dans les couloirs, ce n’est plus acceptable”, insiste-t-il dans les colonnes du JDD.
Un “Ségur de la santé”
Olivier Véran a également annoncé le lancement, le 25 mai, d’un “Ségur de la santé” avec une “grande réunion multilatérale des partenaires sociaux au ministère” en vue de la présentation du plan hôpital “cet été, pour traduire tout ce qui peut l’être dans le prochain budget de la sécurité sociale”.
>> A lire aussi – L’incroyable salaire versé aux infirmières par certains hôpitaux américains
Vendredi, interpellé par des infirmières de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris, Emmanuel Macron leur avait promis de “mettre fin” à la “paupérisation” des personnels soignants et d’être “au rendez-vous”.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif