Revalorisation de certaines pensions, épargne retraite des indépendants… Le flash éco du jour – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le chiffre du jour : 5%. C’est la proportion de retraités qui pourrait voir le montant de leur pension de base être revu à la hausse en octobre prochain. Une revalorisation surprise des retraites ? Pas vraiment. Il s’agit plutôt d’un ajustement technique de la revalorisation du 1er janvier dernier qui devait avoir lieu à l’origine en mai, mais qui a été repoussé en raison du coronavirus. Les retraités concernés par ce changement sont ceux qui perçoivent entre 2.000 et 2.014 euros brut par mois. Pour ceux là, la hausse de la pension s’est élevée à 0,3%. Sauf qu’elle aurait du être comprise entre 0,8 et 0,4%. En plus d’une augmentation de quelques euros de leur pension, en octobre ces retraités récupéreront le manque à gagner depuis janvier.

L’info pratique Capital. Les travailleurs indépendants en difficulté financière peuvent respirer. Ils vont pouvoir débloquer une part substantielle de leur épargne retraite sur leurs contrats Madelin et leurs plans d’épargne retraite (PER). Les députés ont en effet voté mercredi 1er juillet un amendement au projet de loi de finances rectificative pour 2020 (PLFR 3) leur permettant de retirer jusqu’à 8.000 euros sur ces produits. L’exonération d’impôt sur le revenu reste en revanche fixée à 2.000 euros. Pour bénéficier de cette mesure de soutien, les travailleurs non-salariés auront jusqu’au 15 novembre pour demander à leur assureur de verser les sommes souhaitées. Mais avant cela, le PLFR 3 doit encore être voté à l’Assemblée, puis au Sénat dans les prochaines semaines.

Le coup de gueule du jour est poussé par les patrons de discothèques. Fermés depuis le début du confinement, les établissements de nuit ne devraient pas rouvrir avant la fin de l’été. Une décision incompréhensible pour la profession, qui attaque devant le Conseil d’Etat la décision du gouvernement de les laisser fermés. En attendant, les boites de nuits et les clubs pourraient rouvrir leurs portes sous forme de bar d’ambiance, sans piste de danse et avec masque obligatoire pour les déplacements.

Et on termine avec ce nouveau record établi par Jeff Bezos. Le PDG d’Amazon a vu sa fortune encore augmenter. Selon Bloomberg, elle atteint désormais 171,6 milliards de dollars. Jeff Bezos détenait le précédent record, avec une fortune de 167,7 milliards de dollars en septembre 2018. Malgré la crise, l’homme d’affaires aurait gagné 56,7 milliards de dollars depuis le début de l’année 2020. Bill Gates et Mark Zuckerberg complètent le podium, devant Bernard Arnault. A noter que MacKenzie Bezos, l’ancienne femme du PDG d’Amazon, profite également de la bonne santé financière de la société de son ex-mari. Avec une fortune estimée à 56,9 milliards de dollars, elle serait la douzième personne la plus riche du monde. Pour rappel, elle avait obtenu 25% des parts de son mari dans Amazon lors de leur divorce en juillet 2019.

> Réécoutez et abonnez-vous à ce podcast (Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Google Podcasts, Soundcloud…) ainsi que sur les enceintes connectées Google Home, Amazon Echo et Apple HomePod.

> La saga des marques, 21 millions (sur les cryptomonnaies)… retrouvez tous les podcasts de Capital et de Prisma

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif