Retraite : n’oubliez pas de conserver vos relevés individuels de situation

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Pour certains, la fin de l’année est propice au classement et à l’archivage : feuilles de paie, factures de téléphone, d’électricité, relevés bancaires … Surtout ne jetez pas vos anciens relevés individuels de situation même si vous conservez toutes vos feuilles de paie. Ils peuvent vous être utiles. On vous explique pourquoi. Il y a une dizaine d’années, les caisses de retraites complémentaires vous adressaient chaque année – le plus souvent par l’intermédiaire de votre employeur – un relevé de points mentionnant le nombre de points acquis au cours de l’année précédente … qui finissait bien souvent à la poubelle. Ces relevés papier ont été supprimés. À la place, il est désormais possible de consulter à tout moment, quel que soit son âge, son relevé individuel de situation sur le site Internet de sa caisse de retraite complémentaire ou d’y d’accéder via son compte personnel retraite sur le site info-retraite.
Ce relevé récapitule le nombre de points que vous avez acquis à l’Arrco et le cas échéant à l’Agirc, si vous êtes cadre, depuis le début de votre carrière. Or avec la fusion des régimes Arrco et Agirc, vos points Agirc ont été convertis en points Agirc-Arrco au 1er janvier 2019, selon une règle de conversion qui garantit le maintien de vos droits tandis que vos points Arrco ont simplement été transformés en points Agirc- Arrco. Les relevés individuels mis en ligne cette année font apparaître, d’une part, les points acquis dans les anciens régimes Arrco et Agirc et d’autre part, leur conversion en nouveaux points Agirc-Arrco. Aucun problème particulier n’a été signalé par les caisses de retraite à la fédération Agirc-Arrco à l’occasion de cette bascule et l’opération de conversion s’est semble-t-il bien passée.
>> Notre service – Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé
Mais compte tenu du volume des flux traités, il est possible qu’il y ait eu des loupés et que certains points manquent à l’appel … Le moyen le plus simple pour vérifier que le “compte y est” est de comparer votre nouveau relevé avec vos anciens relevés. Ce qui suppose de les avoir téléchargés ou imprimés et … de les avoir conservés !
Si vous constatez un oubli ou une erreur, le mieux est de le signaler sans attendre à votre caisse de retraite complémentaire, même si vous êtes encore loin de l’âge de la retraite. Il est toujours plus simple de faire rectifier une erreur lorsqu’on a encore tous les documents en main que dans dix ou vingt ans, à la veille de son départ en retraite. Vous pouvez faire cette démarche par téléphone (le numéro à composer figure sur votre relevé) ou par mail, via le site Internet de votre caisse de retraite. N’hésitez pas à joindre à votre réclamation une copie de votre ancien relevé faisant apparaître les points manquants ou les périodes litigieuses. Cela simplifiera les choses.
>> Notre service Retraite pour les particuliers – Confiez à un expert la mission de vérifier, calculer, optimiser vos droits à la retraite et/ou de vous assister pour liquider votre retraite. Vous bénéficierez d’un tarif préférentiel (remise de 20% pour les internautes de Capital)

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif