Renault, “de solides espoirs de rebond” pour le géant de l’auto : le conseil Bourse du jour – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Alors que l’action Renault reprend du poil de la bête, Invest Securities réitère sa recommandation d’achat sur le titre, avec un objectif de cours porté de 27 à 28 euros, soit un potentiel d’appréciation théorique de 22%, à l’heure où nous écrivons ces lignes. “La nouvelle organisation de l’Alliance (avec la filiale à 43% Nissan et Mitsubishi, NDLR) devrait ouvrir de solides espoirs de rebond”, juge la société de Bourse. Le mois dernier, le géant de l’auto avait dévoilé un nouveau business model de coopération, afin de doper la compétitivité et la rentabilité de ses membres.

Selon ce nouveau modèle, les partenaires de l’Alliance s’appuieront sur le schéma leader-follower (meneur-suiveur) afin de renforcer l’efficacité et la compétitivité des véhicules et des technologies. “Chaque membre deviendra référent dans les régions où il possède les meilleurs atouts stratégiques et y agira comme facilitateur et soutien de la compétitivité des autres”, avait expliqué le constructeur dans un communiqué, soulignant que l’Alliance veillerait à “toujours être aux meilleurs niveaux de l’industrie pour la performance de ses produits, de ses technologies et sur ses marchés”.

Reste que pour Invest Securities, les annonces de Renault sont “incomplètes car limitées au plan d’économies. Pour les détails de la stratégie et les guidances, il faudra attendre l’arrivée du nouveau directeur général et ses déclarations, sans doute vers la fin 2020”.

Que dit l’analyse technique ?

“Après avoir perdu 85% en 2 ans, le titre Renault reprend des couleurs, soutenu par l’appétit pour le risque généralisé sur les marchés. Techniquement, la cassure du seuil de 19,7-20 euros, soit les plus hauts des trois derniers mois, est un signal positif pour l’action, qui semble entamer une dynamique haussière”, juge Nicolas Chéron, responsable de l’analyse marchés chez Binck.fr.

Pour l’expert, tant que les creux seront progressivement de plus en plus hauts, les acheteurs auront la main et pourront tenter de se laisser porter le plus haut possible. “Il faudra maintenant casser les 23 euros, soit les plus hauts de la semaine passée, pour espérer une accélération en direction du prochain seuil technique situé à 25 euros”, juge-t-il. Seul un retour rapide sous 19,7 euros invaliderait ces perspectives, selon lui.

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif