Référent Covid, un nouveau métier ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Et si vous deveniez référent Covid ? Le déconfinement oblige en effet les entreprises à mettre en place des protocoles et processus de sécurité, qu’il faut faire respecter. C’est le rôle du référent Covid, une nouvelle fonction qui se développe de plus en plus, dans les sièges sociaux, mais aussi sur le terrain, dans les points de vente, sur les chantiers et bientôt dans les sites touristiques, s’ils rouvrent comme prévu.
François Chevaliez, expert en relation client, nous explique en quoi consiste ce nouveau métier et nous parle de la formation qu’il a initiée, avec l’institut Isokan Formation, afin de former ces référents Covid-19. Une formation imaginée en télétravail et que l’on peut évidemment suivre… à distance.
Management : C’est quoi un référent Covid ?
François Chevaliez : C’est une personne qui est chargée de s’assurer que l’ensemble des gestes barrière et autres protocoles au sein d’une entreprise sont correctement mis en place, pour tous les publics, internes comme externes, et aux différents moments d’une journée de travail. Les objectifs du référent Covid sont clairs : lui permettre d’organiser les flux des hommes et des marchandises au quotidien, former en interne aux bonnes pratiques sanitaires et de sécurité, encadrer et animer le protocole interne et permettre à l’entreprise de gagner du temps et d’assurer la traçabilité des actions.
>> A lire aussi – Comment la crise sanitaire va changer la vie de bureau
Est-ce qu’un référent Covid, c’est autre chose qu’un vigile qui va vérifier qu’on porte un masque et qu’on se lave les mains ?
L’objectif n’est pas de mettre en place du flicage, mais de s’assurer que ce qui est demandé par l’entreprise est bien mis en oeuvre, mais aussi et surtout d’être capable d’identifier et de résoudre des problèmes qui pourraient survenir dans la journée.
En quoi consiste la formation ? Qu’est-ce qu’on apprend ?
Concrètement, on permet de mettre en place une routine, qu’on peut aussi retrouver sur une appli qu’on a développée. C’est une routine qu’on va retrouver par exemple sur les chantiers du BTP, elle a pour objectif à fréquence régulière de s’assurer que gel et masques sont disponibles en quantité suffisante pour la journée et pour le lendemain. Que les distances sont en permanence respectées. Que tout ce qui doit être régulièrement nettoyé l’a bien été. Et de mettre en place des plans d’actions pour retrouver si nécessaire les bons gestes et les bons réflexes.
>> A lire aussi – Le protocole de déconfinement des entreprises est un chef-d’oeuvre de complexité administrative
Qui dans une entreprise peut faire un bon référent Covid ?
Tout type de collaborateur peut remplir cette fonction, à condition d’être correctement formé pour comprendre le sens de la mission. Se sentir investi et responsabilisé – pas être responsable au sens légal, mais être celui qui est identifié par l’entreprise comme étant le garant des conditions sanitaires à mettre en place.
A quels types d’entreprises s’adresse cette formation ?
Nous avons beaucoup de demandes du BTP et de la grande distribution. Nous venons de signer avec la chambre des notaires de Paris par exemple. Le programme est adaptable à toute entreprise et tout secteur. Si je prends l’exemple d’un siège social, vous allez avoir un grand nombre de collaborateurs – même si ce nombre est aujourd’hui encore réduit – qui s’y rendent pour travailler. L’objectif du référent est de rassurer chacun d’entre eux sur des conditions de travail et les mesures de sécurité qui sont prises. Dans le commerce, l’objectif est là aussi de s’assurer que les conditions d’accueil et de travail sont suffisamment sécurisées pour permettre un retour à l’activité.
Pensez-vous que cette fonction va durer dans le temps ?
La période transitoire risque de se prolonger. D’autres secteurs d’activité seront bientôt concernés par la reprise et auront aussi besoin de cette fonction. D’ailleurs, on a des demandes de formation de la part de demandeurs d’emploi qui sont convaincus que d’avoir suivi cette formation sera un atout pour eux dans leur recherche d’emploi.
>> Comment devenir (ou rester) un télétravailleur efficace : c’est la Une du dernier numéro de Management. Accédez en quelques secondes à ce dossier en vous abonnant, à partir de 2,50 euros par mois, sur la boutique en ligne Prismashop

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif