Quels sont les villes et villages où il fait bon vivre en France ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

C’est une enquête colossale, qui aura pris deux ans. Le JDD révèle le classement des villes et des villages où il fait bon vivre en France. Ce sont 182 critères officiels fournis par l’Insee, divisés en huit critères (éducation, commerces et services, santé, sports et loisirs, solidarité, qualité de vie, transports) qui ont été utilisés par l’association Villes et villages où il fait bon vivre pour classer les quelque 34.841 communes de l’Hexagone.
“Il n’y a pas d’élément déclaratif de ressenti des habitants et, à titre individuel, l’un pourra considérer mal vivre dans une ville bien classée, ou inversement”, explique au JDD Thierry ­Saussez, président de l’association Villes et villages où il fait bon vivre. “Nous avons privilégié des données 100 % quantitatives et objectives, seule façon de comparer. Ainsi, les politiques conjoncturelles des élus locaux ou les initiatives hyper localisées ne sont pas prises en compte.”
>> Lire aussi – Paris perd six places au classement mondial des villes les plus agréables
Annecy et Peltre (Moselle) en tête
A ce petit jeu, c’est Annecy qui est en tête des villes de plus de 2.000 habitants, devant Bayonne et La Rochelle. Parmi les atouts d’Annecy, le JDD cite sa localisation géographique, son taux de chômage très bas ou le fort pouvoir d’achat de ses habitants (dont une partie travaille en Suisse, où les salaires sont plus élevés en France). De quoi compenser l’augmentation des prix de l’immobilier et la hausse de la population, ainsi que les risques qui vont avec (étalement urbain, saturation du trafic).
Le top 5 est complété par Angers et Le Mans. Quelques grandes villes se distinguent, comme Nice (6e), Bordeaux (8e) ou Strasbourg (11e). Toulouse (29e), Lyon (56e), Paris (58e), Marseille (85e) et Lille (86e) sont loin dans ce classement, plombés par différents critères comme la sécurité ou les difficultés dans les transports. Courbevoie (33e) et Levallois-Perret (34e) sont quant à elles les deux premières villes de la région parisienne qui apparaissent.
>> Lire aussi – Climat, transports, écoles… les meilleures villes pour les cadres
Parmi les villages de moins de 2.000 habitants, la palme est décrochée par Peltre, en Moselle, qui devance Guéthary (Pyrénées-Atlantiques) et Martinvast (Manche). La Moselle se distingue avec le village de Mey, en tête également dans les catégories de moins de 500 habitants alors que Longueville-lès-Metz est 2e dans la catégorie des 3.500 – 5.000 habitants et que Metz se classe de son côté à une honorable 24e place du côté des villes. Si vous souhaitez savoir à quelle position se trouve votre ville ou votre village, un moteur de recherche doit être mis en place dimanche sur le site de l’association Villes et villages de France où il fait bon vivre.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif