Pourquoi propriétaires et locataires boudent les agences immobilières

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Environ 51% des propriétaires et 58% des locataires de biens préfèrent compter sur eux-mêmes que sur une agence immobilière pour la gestion de leur bien. C’est ce qui ressort d’une étude publiée par le site d’annonces en ligne SeLoger. Pour les locataires, cette décision est principalement motivée par des frais d’agence ou des honoraires trop élevés (54%). Ils estiment également que passer par une agence ne leur permet pas de trouver plus vite qu’en cherchant eux-mêmes (26%) et qu’elle ne trouve pas de bien correspondant à leurs critères (22%).
Du côté des bailleurs, les raisons semblent plus compliquées. En effet, parmi les propriétaires qui s’occupent eux-mêmes de la location de leur bien, 67% se disent prêts à confier leur appartement ou maison à une agence à condition que le professionnel soit en mesure de garantir le versement des loyers à la bonne date et le remboursement d’éventuelles dégradations. 35% des bailleurs attendent également des professionnels qu’ils soient capables de gérer les litiges avec les locataires.
Organisme indépendant
Ce dernier point est l’un des principaux freins à la mise en location d’un bien, détaille SeLoger. 66% des propriétaires craignent ainsi de subir des retards de paiement ou des loyers impayés quand 64% ont peur de subir des dégradations de leur bien et 37% sont inquiets concernant de possibles litiges avec leur locataire. Au cœur des préoccupations également : les dépôts de garantie. Six locataires sur dix se disent favorables à la mise en place d’un organisme indépendant agréé par l’État pour leur consignation.
>> A lire aussi – Copropriété, taxe d’habitation, location… les travaux d’Hercule du gouvernement et du parlement
L’étude a été menée auprès de 3.000 locataires et 1.500 propriétaires-bailleurs. Elle “conforte les conclusions de mon rapport Louer en confiance”, estime Mickael Nogal, député de Haute-Garonne et vice-président de la Commission des affaires économiques. L’élu doit rédiger une proposition de loi pour permettre un meilleur accès au logement pour tous avec “la garantie totale contre les impayés et les dégradations et la consignation des dépôts de garantie auprès d’organismes tiers”. Elle sera déposée d’ici la fin de l’année.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif