Pourquoi les sites de rencontre battent des records d’inscription en ce moment

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Pression familiale, mauvais temps, téléfilms de Noël… pour de nombreux célibataires la période des fêtes de fin d’année peut être pesante. Une baisse de moral dont profitent pleinement les sites de rencontre : chaque année, pour le premier dimanche du mois de janvier, ils voient leur audience battre des records, explique 20 Minutes. Le phénomène porte même un nom : le “Love Sunday”. Nombre d’inscriptions record, multiplication des messages entre utilisateurs, les chiffres s’affolent pour les applications.
Selon le groupe Meetic France, le premier dimanche de 2019 avait ainsi affiché un nombre d’inscriptions en une journée deux fois plus élevé que la moyenne journalière et une augmentation de 62% des messages échangés. “C’est le moment d’une nouvelle année et la recherche d’un nouveau soi”», analyse pour 20 Minutes Héloïse des Monstiers, directrice de Meetic France. Trouver l’amour fait ainsi souvent partie des bonnes résolutions passées pour le changement d’année.
La faute à “Tata Nicole”
Le phénomène dure généralement de Noël jusqu’à la Saint-Valentin, détaille la responsable de l’application Once, Clémentine Lalande qui avance une autre explication : “C’est l’hiver, il fait froid, on reste souvent chez soi et on traîne sur internet”. Mais au-delà du temps et des bonnes résolutions, la principale cause de ce “Love Sunday” est bien sociale.
>> A lire aussi – Sharon Stone se plaint d’avoir été bannie d’un site de rencontres
“Après le repas de Noël avec Tata Nicole qui nous a rappelé pour la énième fois notre célibat, on est bien décidé à changer ça. Le Nouvel An avec des amis en couple nous le rappelle aussi”, détaille la responsable de Once. Et le phénomène toucherait toutes les générations et les applications.
La “saison du swipe”
Contacté par 20 Minutes, Tinder indique constater également un pic d’activité à partir du premier dimanche de janvier. Sur l’application de rencontre, on a même surnommé cette période la “saison du swipe”. Elle dure du 5 janvier au 13 février. L’an dernier, durant ces quelques semaines, le nombre total de matchs a augmenté, en moyenne, de plus de 40 millions par rapport au nombre habituel.
>> A lire aussi – Google, Visa, Carrefour, Tinder… Vous ne soupçonnez pas comment ils utilisent vos données
Une période faste pour trouver l’âme sœur. Mais pas d’inquiétude pour les célibataires qui louperaient la saison hivernale, une autre grosse période de matches et autres swipe en série aura lieu durant l’été. Le beau temps, les vacances et le renouveau estival avant la rentrée explique, cette fois, la volonté des célibataires de trouver l’amour sur les sites de rencontre.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif