Politiciens, hommes d’affaires, people… Quand l’élite urkrainienne attrape le coronavirus à Courchevel

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

C’est une affaire qui sème la panique en Ukraine. Hommes politiques, juges, stars et hommes d’affaires ukrainiens auraient été contaminés par le coronavirus lors d’un voyage dans la station de ski huppée de Courchevel, en France. Selon Le Temps, l’affaire a été révélée ce jeudi 2 avril par l’hebdomadaire Novoe Vremya. Une de ses journalistes a relié les premiers cas publics de Covid-19 chez des personnalités ukrainiennes à la visite commune d’un endroit précis : Courchevel. “C’est une tradition autour du 8 mars, Journée des femmes fériée chez nous : de richissimes Russes et Ukrainiens vont faire la fête à Courchevel. C’est fascinant, ils se répartissent l’espace et le temps. Les Russes y sont du 1er au 10 mars, et les Ukrainiens du 7 au 15 mars”, confie l’enquêtrice au Temps.
Une élite qui “passe son temps dans les restos de luxe et à faire la fête jusqu’au bout de la nuit”, selon Kristina Berdynskykh. Selon les sources de la journaliste ukrainienne, le lieu de prédilection des riches ukrainiens est une terrasse en plein air au bas des pistes. “Plusieurs de mes sources estiment que le bouillon de culture a été cette terrasse bondée”, assure-t-elle. Une autre source assure que la contamination aurait pu s’accélerer la nuit du 8 mars dans un club prisé des Russes et des Ukrainiens. “C’était plein à craquer ce soir-là, les gens se postillonnaient littéralement dessus, on avait conseillé à plusieurs personnes de ne pas y aller”, raconte Kristina Berdynskykh.
Un député “a provoqué une contamination en chaîne”
Parmi les personnes contaminées lors ce voyage luxueux, on compte le député Serhii Chakhov, qui assure pourtant avoir “juste pris l’avion pour la Suisse, puis une voiture jusqu’à Courchevel pour un week-end romantique avec ma femme”. De retour à Kiev, il serrera des mains au Parlement et saluera le nouveau Premier ministre avant de ressentir les premiers symptômes de la maladie. Pour la journaliste Kristina Berdynskykh, “Chakhov a provoqué une contamination en chaîne en infectant deux autres députés, et ces derniers leurs voisins dans les gradins”.
>> À lire aussi – À Courchevel, un milliardaire russe et un promoteur corse se battent pour un chalet
Mais les politiques sont loin d’être les seuls à être touchés par cette vague de contamination en Ukraine. Le Temps rapport qu’une juge du Tribunal de commerce de Kiev est hospitalisée. Des responsables des administrations régionales de Kharkiv (est) et Zaporijjia (sud-est) sont également contaminés. Le mari d’une chanteuse pop, fondateur du plus grand réseau de salles de fitness d’Ukraine, a aussi attrapé le coronavirus. Leur seul point commun : tous sont allés à Courchevel, où a aussi été aperçu Andriy Bogdan, qui était jusqu’en janvier le chef de l’administration présidentielle.
Les milliardaires vont se confronter à l’état délabré de la médecine publique
Les cliniques privées ayant reçu l’interdiction de soigner les malades du Covid-19, des “chambres VIP” ont commencé à y être aménagées, avec infirmières personnelles et chauffeurs. Mais la pratique a été découverte par le site d’investigation Bihus.info et le chef de l’État a dû publiquement assurer qu”il n’y aura pas de chambres de luxe pour les membres du Comité central”. “Les milliardaires, les politiciens et les juges vont se confronter à l’état délabré de la médecine publique ukrainienne, alors qu’ils n’ont jamais mis le pied dans un hôpital public. Cette fois, ils n’ont pas de porte de sortie”, conclut la journaliste de l’hebdomadaire Novoe Vremya.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif