Passe d’armes entre le Hellfest et son assureur après l’annulation du festival

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Comme de nombreux festivals avant lui, le Hellfest n’aura pas lieu cette année, en raison de la crise sanitaire. Une déception pour des milliers de festivaliers et une immense colère pour les organisateurs, en pleine bataille avec son assureur qui refuse toute indemnisation, explique Ouest-France. “Pour Albingia, la solidarité, c’est pour les autres. Leur raisonnement est simple, prendre nos cotisations pour une assurance annulation : oui. Nous indemniser : jamais”, s’est énervé Ben Barbaud, l’organisateur du Hellfest.
L’assureur de son côté reste droit dans ses bottes et assure que la crise sanitaire était “exclue du contrat”. “La crise que nous traversons est inédite et violente pour tous, de par son ampleur et de par sa nature, et contrairement à ce qui a pu être indiqué, ce type de risque est exclu par nos contrats”, indique Albingia, précisant néanmoins poursuivre les discussions avec les organisateurs par l’intermédiaire de leur courtier et de leur avocat.
>> A lire aussi – Hellfest : l’édition 2020 du festival de métal annulée
Vers des solutions nationales ?
Il semblerait, selon une source proche de l’assureur à Ouest-France, que le contrat signé par les organisateurs du Hellfest comprenait bien le risque de pandémies, mais excluait “Ebola, la grippe aviaire et pandémies de type Sras (syndrome respiratoire sévère)”, et donc le Covid-19. “Les échanges ne sont pas clos avec les organisateurs du festival. On est dans un moment de crise qui est inédit, mais contrairement à ce qui a été dit, ce type de risque est exclu, noir sur blanc, dans le contrat. On assure des risques dès lors qu’on considère qu’ils sont assurables, mutualisables”, précise cette même source.
>> A lire aussi – Le festival de Cannes reporté
Face aux annulations en série de festivals, l’assureur se tourne désormais vers l’État qui plancherait actuellement sur cette question. “Le secteur des grands événements culturels sera particulièrement impacté et nous pensons que des solutions nationales doivent être trouvées, à court terme comme pour l’avenir, ce travail de réflexion est mené par l’État et les représentants du secteur”, indique Albingia, relayé par Ouest-France. Seule note positive pour les festivaliers, le report du Hellfest a été acté. Il se déroulera les 18, 19 et 20 juin 2021.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif