Paiement sans contact : les banques seraient prêtes à relever le plafond

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

C’est une conséquence inattendue de l’épidémie du coronavirus. Face à la réticence de la population à la perspective de devoir toucher des pièces ou billets, ou même de taper son code sur une machine, les paiements sans contact se multiplient. Une situation qui pourrait inciter les banques à faire évoluer le système en passant le plafond du paiement de 30 à 50 euros, explique Europe 1. La décision finale devrait être prise dès la semaine prochaine par les banques. Fin mars, l’Autorité bancaire européenne a déjà recommandé de relever le plafond.
“Notre volonté c’est d’y aller, mais il faut s’assurer que cela fonctionne d’un point de vue technique”, détaille ainsi un banquier, dont l’établissement fera des tests ce vendredi 10 avril. L’écueil à éviter pour les banques est clair. En octobre 2017, quand le plafond est passé de 20 à 30 euros, la mise à jour à distance des terminaux de paiement et des cartes bancaires avait posé de multiples problèmes. Il avait finalement fallu changer toutes les cartes bleues. L’objectif est donc de s’assurer que ce genre de situation ne reproduise pas. “On doit être en mesure de tout adapter en un mois, une fois la décision prise”, précise un spécialiste du sujet.
>> Notre service – Économisez jusqu’à 300 euros par an en testant notre comparateur de Tarifs Bancaires
>> A lire aussi – Visa Infinite, Mastercard Elite… ces cartes bancaires réservées aux VIP
Avec le confinement et la crainte de l’épidémie de coronavirus, les usages bancaires ont été bouleversés en France. Ainsi, les retraits dans les distributeurs ont chuté de plus de 50% et le paiement sans contact connaît une croissance importante, mais qui est encore limitée par le montant. Or, avec la hausse de la consommation en mars, le prix du panier moyen a augmenté de 12%. Une hausse du plafond du paiement sans contact permettrait donc de répondre en partie à cette équation. A noter toutefois, comme l’a rappelé Bercy, que les commerçants n’ont pas le droit de refuser le paiement en espèces.
>> A lire aussi – Paiement sans contact : carte bancaire et téléphone

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif