M&M’s se lance dans les tablettes de chocolat

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le groupe Mars se diversifie. Après Nutella et ses biscuits, M’s va se décliner en tablettes de chocolat, rapporte le site Linéaires. Le numéro deux mondial du segment avait déjà innové en proposant notamment des glaces, mais c’est désormais sur le marché très dynamique du chocolat que la marque de confiserie s’est lancée. Déjà présentes en Amérique du nord, en Australie et au Royaume-Uni, les tablettes sont en train d’être déployées sur l’Hexagone.
Au format de 150 à 165g, cinq recettes sont proposées aux consommateurs : peanut (cacahuète), hazelnut (noisette), crispy (pépites de céréales), fourré chocolat (chocolate) et almond (amandes). Les 165g sont proposés au prix conseil de 2,79 euros, indiquent Les Échos. Le groupe Mars croit dur comme fer que son nouveau produit va trouver son public. “Nous pensons recruter 1 million de consommateurs de plus avec les tablettes M’s”, estime Stéphanie Domange, PDG de Mars Wrigley en France. Avec une croissance de 7% sur les douze derniers mois, le marché de la tablette de chocolat est le plus dynamique selon le cabinet Nielsen.
>> A lire aussi – Chocolats Leonidas, la mauvaise histoire belge
Pour ses tablettes M’s, le groupe Mars a prévu 5 millions d’euros de campagne publicitaire. Objectif : concurrencer les leaders du segment Milka, Lindt et Nestlé. Le géant américain se donne cinq ans pour décrocher 22% de part de marché. Mars France espère également doubler le chiffre d’affaires de sa marque phare d’ici dix ans. M’s pèse aujourd’hui 125 millions d’euros.
>> A lire aussi – Carambar veut avaler Lutti et devenir un géant du chocolat et de la confiserie

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif