McDonald’s vs Burger King : à la course au titre de première chaîne de burgers

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Qui aurait cru que, derrière un simple burger vendu à un prix bon marché, se cache un vrai business florissant ? À vrai dire, même à Wall Street, ils étaient peu nombreux à y croire, alors que McDonald’s préparait son entrée en bourse en 1965. Et pourtant, c’est bien cette chaîne de restauration rapide qui compte aujourd’hui plus de 36.000 établissements, répartis dans 100 pays, sur les cinq continents du monde. Dans le troisième épisode de la nouvelle saison de Guerres de business, consacrée au combat juteux entre les géants McDonald’s et Burger King, le rédacteur en chef de Management, Lomig Guillo, raconte comment la concurrence s’est intensifiée dans les années 1960. Si McDonald’s réussit son entrée à la bourse de New-York le 15 avril 1965 et confirme sa suprématie, deux autres chaînes de fast-food, Burger King et Burger Chef, sont prêtes à tout pour lui voler la place de numéro un.
Après son entrée en bourse, McDonald’s poursuit son ascension en élargissant sa cible. Durant l’été 1965, un certain Oscar Goldstein rend visite au siège social de la chaîne, situé à Chicago. Il gère une franchise à Washington D.C et veut mettre en avant une de ses idées pour attirer encore plus de nouveaux clients : “Je vous présente Ronald McDonald, le clown qui adore les hamburgers.” Vous l’avez compris, il s’agit bien du personnage qui est devenu l’emblème des aires de jeux “Ronaldland” des restaurants McDonald’s. Grâce à ce clown, Goldstein a élargi la clientèle de son restaurant situé à la capitale, et il compte bien convaincre les dirigeants de la chaîne de démocratiser le concept à l’ensemble des enseignes McDonald’s. En un mois, les ventes de McDonald’s augmentent de 8% et Ronald devient une véritable star nationale.
>> A lire aussi – Ateliers lecture, recettes plus saines… comment McDo se refait une santé
Mais si tout va pour le mieux chez McDonald’s, Burger King et Burger Chef ne sont jamais bien loin. Après l’échec de l’introduction en bourse de Burger King à Wall Street en mai 1966, un homme va changer la donne. Ted Judge, vice-président exécutif de la Pillsbury Corporation – spécialisée dans la restauration à domicile – souhaite rencontrer le patron de Burger King, Jim McLamore, lors d’un déjeuner. L’homme va racheter Burger King pour vingt millions de dollars. De quoi donner un nouvel élan à la chaîne de burgers, bien déterminée à passer devant Burger Chef et McDonald’s….
>> Écouter l’épisode 3 : Frénésie de consommation

Réécoutez l’épisode 1 “Le burger le plus rapide de l’Ouest”

et l’épisode 2 “Ils mettent les gaz” :

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif