Mandat de vente immobilier : ce qu’il faut savoir avant de signer

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Lorsque vous mettez en vente votre bien en passant par une agence immobilière, vous devez signer un mandat de vente. C’est une étape primordiale qui concrétise le début de la mise en vente. Plusieurs types de mandats existent, avec chacun un niveau d’engagement différent. Comment s’y retrouver, lequel choisir ? Pas de panique, on vous explique tout ce que vous devez savoir avant de signer.

Qu’est-ce qu’un mandat de vente immobilier ?

Le mandat de vente correspond au contrat qui vous lie, en tant que propriétaire du bien immobilier, avec l’agence à qui vous confiez la vente. Lorsque vous faites appel à un agent immobilier (ou un mandataire) pour vendre votre logement, le mandat est obligatoire et doit être signé avant la mise sur le marché du bien. Il existe plusieurs types de mandats : simple, semi-exclusif et exclusif.

Les différents types de mandat de vente

En préambule de votre démarche avec l’agence immobilière, vous devez choisir le type de mandat qui vous correspond le mieux.

Les mentions obligatoires du mandat de vente 

Quel que soit le mandat choisi, il doit inclure des éléments obligatoires pour garantir vos droits :

Les obligations liées au mandat de vente

Liés par ce contrat, l’agence immobilière et vous-même avez des obligations l’un envers l’autre. Une obligation de transparence et d’information.

L’agent immobilier a un devoir d’accompagnement. Il doit être disponible et pouvoir répondre à vos questions. Il doit vous rendre des comptes régulièrement quant à l’avancée du projet de vente.

En tant que vendeur, vous devez fournir à l’agence tous les documents qui lui permettent de mieux appréhender le bien (taxes foncières, plans, titre de propriété…). Si vous avez opté pour un mandat simple et que vous vendez le logement par vos soins, vous devrez transmettre aux agences immobilières le nom du futur acquéreur.

Comment résilier un mandat de vente ?

Que vous signiez un mandat simple ou un mandat de vente exclusif, le délai de rétractation est de 14 jours calendaire après la signature. Attention car il existe quelques subtilités à cette règle. Renseignez-vous bien avant signature afin que ces points soient compris.

La résiliation quant à elle, est possible uniquement à l’expiration de la période d’irrévocabilité prévue (c’est-à-dire généralement 3 mois). Là aussi, il convient de vous renseigner précisément sur les conditions et modalités avant de signer. Pensez que le mandat de vente lui-même décrit toutes ces modalités. Il est préférable de le lire minutieusement avant de le signer.

4 / 5 ( 1 vote )

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif