Mais d’où venait cette mystérieuse odeur qui flottait sur l’Île-de-France ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Nombre de Franciliens ont rapporté hier soir, dimanche 10 mai, une odeur de soufre dans l’atmosphère. De Paris à Meaux, en passant par Melun ou Levallois, des habitants ont relayé sur les réseaux sociaux leurs interrogations et inquiétudes. Interpellé à ce sujet sur Twitter, le premier adjoint à la mairie de Paris Emmanuel Grégoire, a indiqué que ce phénomène était probablement “lié aux fortes précipitations”. “Aucun incendie ou incident industriel n’a été signalé. L’odeur ‘sulfurée’ pourrait être liée aux fortes précipitations. Cela peut être ‘lié au brassage des réseaux d’assainissement à cause des fortes pluies qui fait remonter les gaz de décomposition’, a-t-il écrit. Pour rappel, dimanche soir, l’Île-de-France était encore placé en vigilance orange pour pluies, inondations et orages.

.Aucun incendie ou incident industriel n’a été signalé. L’odeur “sulfurée” pourrait être liée aux fortes précipitations. Vérifications en cours.— Emmanuel GREGOIRE (@egregoire) May 10, 2020

>> A lire aussi – Bois, parcs, centres commerciaux… Ce qui va rouvrir ou pas le 11 mai en Île-de-France
Les pompiers de Paris ont également communiqué tard dans la soirée sur Twitter. “Odeur de soufre ressentie sur plusieurs départements vraisemblablement liée aux récentes intempéries. Prise en compte, cette odeur ne correspond à aucune intervention particulière en cours. Merci de ne composer le 18-112 qu’en cas d’urgence avérée”, ont indiqué les pompiers de Paris.

Odeur de soufre ressentie sur plusieurs départements vraisemblablement liée aux récentes intempéries. Prise en compte, cette odeur ne correspond a aucune intervention particulière en cours. Merci de ne composer le 18-112 qu’en cas d’urgence avérée. pic.twitter.com/oIwODSbgzY— @PompiersParis (@PompiersParis) May 10, 2020

Contactée par L’Obs, la préfecture de Paris a, elle aussi, évoqué une odeur “vraisemblablement liée” aux intempéries. Sur les réseaux sociaux, des internautes ont également émis l’hypothèse d’un changement de masse d’air et de l’arrivée brutale de l’air froid de mer du Nord.
>> A lire aussi – Déconfinement : de nouvelles attestations pour prendre les transports en Île-de-France

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif