Les ventes ont explosé chez Picard aussi

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le papier-toilette, les pâtes ou la farine ne sont pas les seuls produits qui sont plébiscités par les Français depuis quelques semaines. Les surgelés occupent également une place de choix sur les listes de courses en plein confinement. C’est ce que confirme aux Echos Philippe Pauze, nommé il y a peu à la tête de Picard, le géant du secteur. “Pendant cinq semaines, Picard a surperformé le marché des surgelés, lequel a pourtant progressé de 27 % à 30 %. Nos ventes ont crû de 35 %. Les clients qui n’avaient plus de place dans leurs congélateurs ont ensuite déstocké. La croissance est redescendue à 5 % puis nous avons connu une nouvelle accélération de la hausse la semaine dernière”, analyse-t-il.
Les 1.000 magasins de l’enseigne sont désormais tous ouverts en cette période particulière et prêts à faire face à la demande, même si quelques ruptures ont été enregistrées “sur des produits pour lesquels la demande a été multipliée par sept ou huit ces dernières semaines, comme le steak haché, le poulet et les poissons”. Philippe Pauze précise que près de 90% des 1.100 références ont été achetés ces dernières semaines. “Seules les glaces et la pâtisserie sont moins parties, peut-être parce qu’elles prennent de la place dans les congélateurs et que ce n’est pas vraiment la saison”, ajoute-t-il.
>> A lire aussi – Le mystérieux couple qui a mis la main sur l’empire Picard
Il faudra toutefois s’armer de patience au moment de faire commande en ligne sur le site de Picard. “Notre site Internet est sursaturé”, avoue Philippe Pauze”. La faute à une demande qui a augmenté de “80%” selon lui. “Même si nous avons multiplié par trois les livraisons, nous ne prenons désormais les commandes que pour le 6 mai. La difficulté tient au fait, entre autres, qu’il est impossible de louer un mètre carré d’entrepôt de surgelés. Comme les ventes à la restauration collective se sont arrêtées, les entrepôts sont pleins. Certains opérateurs ont même été obligés de louer des entrepôts à l’étranger”, analyse-t-il, avant de de préciser que les quelque 5.000 employés de Picard toucheront une prime de 1.000 euros pour les remercier de leur “engagement quasi sans faille”.
>> A lire aussi – En vidéo, comment Picard motive ses troupes

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif