Les valeurs à suivre mardi 14 avril 2020 à la Bourse de Paris – – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

(AOF) – ADOCIA

La biotech publiera son chiffre d’affaires du premier trimestre

BOLLORE

COFACE

Coface a annoncé se réserver le droit d’organiser son assemblée générale du 14 mai 2020 hors la présence physique des actionnaires, conformément aux dispositions prises par l’ordonnance du 25 mars 2020. La société mettra régulièrement à jour sur son site Internet les modalités définitives de participation, et recommande ainsi aux actionnaires de voter par correspondance et d’adresser leurs questions écrites par voie électronique.

EUROBIO SCIENTIFIC

Le spécialiste du diagnostic médical in vitro et des sciences de la vie publiera (après Bourse) ses résultats annuels

GENOMIC VISION

Aaron Bensimon, fondateur et PDG de Genomic Vision, a démissionné de son poste de président. Il reste cependant directeur général. Forte de son expérience de plus de 30 ans dans le domaine des Sciences de la Vie et de la génétique, Dominique Rémy-Renou a été nommée nouvelle présidente du directoire.

HAULOTTE GROUP

Le spécialiste des nacelles élévatrices publiera son chiffre d’affaires du premier trimestre

Nexity publiera son activité commerciale et son chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 le 6 mai prochain, après Bourse, au lieu du 28 avril 2020 comme initialement prévu. Les autres dates du calendrier financier 2020 restent identiques.

Oncodesign a publié un résultat net consolidé 2019 de 1,62 million d’euros, après une perte de 3,15 millions en 2018. Le groupe retrouve ainsi l’équilibre financier un an avant son objectif. Les revenus d’exploitation sont en hausse de 21% à 40 millions d’euros, portés par une croissance organique du chiffre d’affaires de 34% à 27 millions. Celui-ci affiche une troisième année consécutive de forte hausse, portant ainsi le taux de croissance annuel moyen à +25% depuis 2017. Le chiffre d’affaires service (21,1 millions d’euros) a progressé de 11%, dont 27% en Amérique du Nord.

RENAULT

Compte tenu de la crise du Covid-19, Renault aurait décidé de renoncer au versement du dividende prévu au titre de 2019. C’est ce qu’a rapporté Reuters sur la base d’une source proche du constructeur automobile. Initialement, Renault prévoyait de proposer un dividende de 1,10 euro par action. Par ailleurs, Reuters ajoute que Jean-Dominique Senard, le président de Renault, et Clotilde Delbos, la directrice générale par intérim, auraient consenti à réduire leur rémunération de 25 % au premier trimestre.

SOPRA STERIA

Sopra Steria a annoncé la suspension de ses objectifs pour 2020 et proposera à la prochaine Assemblée générale de ne pas distribuer de dividende au titre de l’exercice 2019. Certains de ses clients lui ont déjà fait part de leur décision de reporter ou d’arrêter des prestations. ” Cependant, l’absence de visibilité sur l’étendue et la durée de la crise ne permet pas, à ce stade, de réaliser des prévisions suffisamment fiables ” précise le groupe de conseil et de services numériques.

SUEZ

TFF

TFF group estime que l’impact de la crise sera relativement faible sur l’exercice en cours, dans la mesure où ce dernier s’achève le 30 avril. Mais, à moyen terme, compte tenu de l’absence de visibilité à date, le fabricant de tonneaux pour le vin et de barriques pour le whisky suspend temporairement ses objectifs. Dans un communiqué, le président du directoire, Jérôme François, s’est engagé, éventuellement d’ici la publication des résultats annuels prévue le 7 juillet, selon sa visibilité sur les impacts du confinement, à faire un point détaillé sur l’impact du Covid-19.

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif