Les valeurs à suivre jeudi 9 avril 2020 à la Bourse de Paris – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

(AOF) – ADVINI

A l’occasion de l’annonce de ses résultats 2019, Adivini indique que l’année 2020 est suspendue à l’impact du Covid-19 qui à ce jour a stoppé tous les marchés sélectifs tels que la restauration, l’hôtellerie et le Travel Retail dans le monde entier. Le propriétaire de nombreux vignobles en France précise que l’activité sur le mass market se poursuit. ” Cette crise majeure, conjoncturelle, poussera probablement la filière vin Française à accélérer sa mutation et la concentration de ses acteurs ” en déduit-il.

Akwel, équipementier automobile, a enregistré en 2019 un résultat net part du groupe de 62,7 millions d’euros, en progression de 2,6%. L’EBE progresse de 4,6% à 130,3 millions d’euros, grâce notamment à une masse salariale maîtrisée et à une réduction des pertes sur les sites en démarrage ou qui poursuivent leur montée en puissance. Le chiffre d’affaires s’élève à 1,1 milliards d’euros, en hausse de 3,7%, ou 4,4% à périmètre et change constants. Cette croissance s’explique par le succès de produits porteurs et par la forte montée en puissance de l’activité auprès de certains constructeurs. Le groupe suspend ses objectifs 2020 et réduit son dividende de 35%.

CARBIOS

Un article co-signé par les scientifiques de Carbios et de son partenaire académique, le Toulouse Biotechnology Institute 1 (TBI) a été publié dans la prestigieuse revue scientifique Nature. Cet article intitulé ” An engineered PET-depolymerase to break down and recycle plastic bottles” décrit le développement d’une nouvelle enzyme capable de dépolymériser par voie biologique tous les déchets plastiques en polyéthylène téréphtalate (PET), suivi d’un recyclage en nouvelles bouteilles d’une grande efficacité.

EKINOPS

Ekinops a publié un chiffre d’affaires en croissance organique de 1,1% à 21,1 millions d’euros au premier trimestre 2020. Le spécialiste de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs précise aborder l’exercice 2020 avec l’ambition de continuer à délivrer une croissance organique à deux chiffres sur le long terme, conjuguée à un taux de marge brute situé entre 50% et 55%.

KAUFMAN ET BROAD

Le groupe de construction et de développement immobilier publiera (après Bourse) ses résultats du premier semestre.

LDC a confirmé son objectif de résultat opérationnel courant 2019/2020 de 200 millions d’euros dans le sillage de la publication d’un chiffre d’affaires annuel solide. Le groupe spécialisé dans la volaille avec ses marques Loué, le Gaulois ou encore Maître Coq est toutefois pénalisé depuis quelques semaines par le confinement. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 7,2% à à 4,4 milliards d’euros, porté par ses relais de croissance et ses acquisitions. A périmètre identique, les ventes s’élèvent à 4,2 milliards (+3%) avec une hausse sur tous ses pôles d’activité.

PAULIC MEUNERIE

Paulic Meunerie a dévoilé un chiffre d’affaires de 8,6 millions d’euros au titre de son exercice 2019, en progression de 4,4%. Le groupe familial spécialisé dans les farines haute qualité souligne qu’il est ” parfaitement en ligne avec l’estimation communiquée à l’occasion de son introduction en Bourse (8,5 millions d’euros) “. La croissance est toujours portée par les activités historiques avant la montée en puissance des activités Oxygreen.

Le spécialiste des services pour la restauration collective publiera ses résultats du premier semestre.

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif