Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 3 avril 2020 – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

(AOF) – ACCOR

Face à la crise du Covid-19, Accor a décidé de retirer sa proposition de paiement du dividende prévu au titre de l’exercice 2019, soit 280 millions d’euros. Sur cette somme, le groupe hôtelier indique que 70 millions d’euros seront alloués au ” Fonds ALL Heartist ” dédié à l’aide des collaborateurs hospitalisés pour une infection au Covid-19 ou en difficulté financière. En parallèle, Accor a également annoncé de nouvelles ” actions fortes ” pour réduire ses coûts.

ELIS

Elis a annoncé, qu’eu égard au contexte actuel de crise sanitaire, les actionnaires sont informés de la décision du directoire prise le 31 mars 2020, de reporter au 30 juin 2020 l’assemblée générale annuelle des actionnaires initialement fixée au 19 mai 2020.

Interparfums a suspendu ses objectifs 2020 en raison du manque de visibilité actuel. Le fabricant français de parfums sous licence a par ailleurs reporté au 24 juin l’assemblée générale programmée le 24 avril. Début mars, le groupe redoutait que l’épidémie du coronavirus n’affecte négativement la distribution de ses produits sur l’ensemble des zones Asie, Europe et Moyen Orient.

LANSON-BCC

Lanson-BCC a finalement décidé d’abandonner le projet de distribuer un dividende de 0,25 euro par action au titre de l’exercice 2019. “Il s’agit d’une décision exceptionnelle, jamais prise dans l’histoire du groupe qui distribue en moyenne 20 à 23 % de son résultat. Elle marque l’engagement de long terme de ses actionnaires familiaux et leurs encouragements au management et aux équipes”, a souligné la maison champenoise.

NAVYA

Navya a annoncé jeudi soir le renforcement de son Comité de Direction avec deux nominations stratégiques : Olivier Le Cornec en qualité de CTO et Benoît Jacheet en tant que CFO. « Le leadership qu’ils vont apporter dans leurs domaines respectifs va nous permettre d’accélérer dans l’exécution de notre stratégie, y compris dans ce contexte inédit de crise sanitaire », a commenté Etienne Hermite, le Président du Directoire.

PLASTIVALOIRE

Plastivaloire souhaitant dans le contexte actuel préserver au maximum sa trésorerie, les actionnaires ont majoritairement décidé de ne pas approuver le versement d’un dividende au titre de l’exercice passé et donc de rejeter la 3ème résolution. Toutes les autres résolutions ont été approuvées.

REMY COINTREAU

Après Pernod Ricard, c’est au tour de Rémy Cointreau de révéler son estimation de l’impact du Covid-19 sur ses comptes. Le fabricant de cognac s’attend à ce que son chiffre d’affaires 2019/2020 (exercice clos fin mars) recule de 9% en publié, et de 12% en organique (à devises et périmètre constants). Ces prévisions impliquent un repli organique d’environ 26% au quatrième trimestre, malgré un excellent début de ” Nouvel An chinois ” en janvier et une bonne résistance de l’activité e-commerce depuis le début de l’épidémie en Chine.

SFC

La Société Française de Casinos a annoncé que, dans le cadre des restrictions de circulation et des mesures de confinement imposées par le Gouvernement, le Conseil d’administration a décidé de tenir l’Assemblée Générale Ordinaire de la Société, le 22 avril 2020 à 9H, à huis-clos. Le groupe a décidé d’accepter exceptionnellement la transmission des votes par correspondance par voie électronique. Il envisage également de demander un aménagement du paiement de la dernière échéance de son plan de continuation, prévue initialement en juillet.

Le spécialiste des tests de diagnostic moléculaire en oncologie et dans l’autisme publiera ses résultats annuels.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (ARCEP) a annoncé que la tenue des enchères pour les fréquences 5G est décalée en lien avec la crise sanitaire. Les sociétés Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR sont qualifiées pour participer aux enchères des fréquences de la bande 3,4 – 3,8 GHz. Ils ont souscrit aux engagements prévus par le cahier des charges et pourront obtenir chacun, au terme de la présente procédure et pour un montant de 350 millions d’euros, un bloc de 50 MHz.

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif