Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 21 février 2020 – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

(AOF) – ADP

Le groupe ADP a signé un accord portant sur le rachat, sous certaines conditions, d’une participation de 49% dans le groupe indien GMR Airports. Le prix d’acquisition a été arrêté à environ 1,36 milliard d’euros. Lors de l’exercice fiscal 2019, conclu le 31 mars dernier, GMR Airports a enregistré un chiffre d’affaires global de 715 millions d’euros et un Ebitda de 205 millions d’euros. L’opération se déroulera en deux étapes : une première étape sera réalisée dans les prochains jours pour une participation de 24,99%.

AMPLITUDE SURGICAL

Au premier semestre, clos fin décembre, le chiffre d’affaires d’Amplitude Surgical est ressorti à 49,8 millions d’euros, en progression de 5,8% et de 5,7% à taux constants. L’activité du spécialiste des technologies chirurgicales destinées à l’orthopédie pour les membres inférieurs a bénéficié du dynamisme de l’international : +13,9% à 19,43 millions d’euros.

GROUPE BASTIDE

Le Groupe Bastide a réalisé un deuxième trimestre solide en enregistrant un chiffre d’affaires de 91,3 millions d’euros, en hausse de 7,2% (+5,2% en organique). Le chiffre d’affaires semestriel ressort à 176,6 millions d’euros (+8,1%, dont +6,2% en organique). Toutes les activités contribuent à la croissance.

GTT

GTT annonce l’acquisition de Marorka, auprès de ses actionnaires et dirigeants. Basée en Islande et spécialisée dans le Smart Shipping, cette société conçoit des systèmes de reporting opérationnel et d’optimisation de la performance énergétique des navires, permettant de réduire ainsi leur empreinte environnementale. Financée sur la trésorerie de GTT, cette acquisition n’aura pas d’incidence sur les grands équilibres financiers de l’entreprise.

HORIZONTAL SOFTWARE

Au quatrième trimestre 2019, Horizontal Software a enregistré un chiffre d’affaires de 1, 517 million d’euros, en croissance de 7,6%. En 2019, le chiffre d’affaires est ressorti donc à 5,6 millions d’euros, en progression de 5%, au-dessus de l’objectif fixé qui était de 3%. Le chiffre d’affaires récurrent s’est élevé à 3,331 millions d’euros, en hausse de 6,6%. HSW aborde l’exercice 2020 avec un backlog en croissance de 13%, à 5,2 millions d’euros, dont 3,4 millions d’euros de chiffre d’affaires récurrent et 1,8 million d’euros de prestations de services à facturer.

ROCHE BOBOIS

Roche Bobois a annoncé la signature d’une lettre d’intention non engageante avec son principal franchisé américain en vue du rachat en 2020 de trois magasins franchisés Roche Bobois sur la Côte Ouest des Etats-Unis. La lettre intègre une option unilatérale pour racheter 3 magasins supplémentaires entre 2021 et 2022. Le chiffre d’affaires cumulé de ces six magasins atteint 16,6 millions de dollars en 2019. Selon le spécialiste de l’ameublement haut de gamme, cette opération aura “un effet très positif sur la progression de la marge d’EBITDA consolidée”.

SES IMAGOTAG

Le spécialiste des étiquettes digitales publiera son chiffre d’affaires annuel

SOPRA STERIA

L’entreprise de services du numérique publiera ses résultats annuels

Teleperformance a publié un résultat net part du groupe 2019 de 400 millions d’euros en hausse de 28,3%. L’EBITA courant 2019 de la société est en progression de 26,7% à 764 millions. La marge d’EBITA courant est de 14,3%, en progression de 70 points de base. Le prestataire de services a pour objectifs 2020 une croissance organique des revenus supérieur ou égale à 7% et une amélioration de la marge EBITA courant d’au moins 10 points de base. Le groupe indique qu’il proposera un dividende de 2,40 euros par action, en hausse de 26,3%, lors de sa prochaine assemblée générale.

VALEO

Valeo a dévoilé jeudi soir ses résultats 2019. Ainsi, l’équipementier automobile a dégagé l’an dernier un bénéfice net (part du groupe) de 313 millions d’euros (-43%) et une marge opérationnelle (hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) de 1,034 milliard d’euros (-14%), d’où il découle une marge de 5,3% (-1 point). Valeo a notamment été impacté par la grève chez General Motors.

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif