Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Mercredi 29 juillet 2020 – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

(AOF) – ABEO

Chiffre d’affaires 1er trimestre

Au milieu du second trimestre 2020, la sortie du confinement en Europe, et en particulier en France ne s’est pas accompagnée d’une reprise franche de l’activité, cette dernière reprenant très progressivement chez les clients ayant suspendu leurs projets, dans le respect des protocoles sanitaires. Le télétravail massif, le recours au chômage partiel, partout où cela était possible ont été mis en œuvre au deuxième trimestre. Les recrutements ont été gelés.

Dans le contexte inédit de crise sanitaire, le conseil d’administration de Bouygues avait annoncé, le 1er avril 2020, sa décision de renoncer à proposer une distribution de dividende (2,60 euros par action dont 0,90 euro à titre exceptionnel) et de se réunir, au cours de l’été, pour réévaluer la situation et analyser l’opportunité de proposer la distribution d’un dividende au titre de 2019. A cette fin, le conseil d’administration s’est réuni le 28 juillet et a décidé de convoquer une Assemblée générale ordinaire le 4 septembre pour proposer un dividende ramené à 1,70 euro par action.

BUREAU VERITAS

Bureau Veritas a publié une perte net (part du groupe) de 34,1 millions d’euros au premier semestre 2020 contre +171,1 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires du spécialiste des prestations d’évaluation de conformité et de certification est, pour sa part, en repli organique de 9% à 2,2 milliards d’euros. Le recul des revenus est de 15,6% au deuxième trimestre.

CARREFOUR

Carrefour a publié un résultat net ajusté (part du groupe) en hausse de 63% au premier semestre 2020 sur un an, à 253 millions d’euros. Le distributeur a également vu sa marge opérationnelle grimper 31 points de base à 2,1%, avec un résultat opérationnel courant de 718 millions d’euros, en hausse de 29,1%. Malgré la crise et le confinement, le chiffre d’affaires a progressé de 7% pour s’établir à 38,1 milliards d’euros. A périmètre comparable, l’activité en France au T2 a progressé de 0,7%, contre +14,9% au Brésil et +9,8% en Espagne; le e-commerce alimentaire a bondit, lui, de plus de 100%.

DELTA PLUS GROUP

Chiffre d’affaires 2ème trimestre

Les résultats du premier semestre d’Europcar Mobility l’impact des mesures de restriction de déplacements et de confinement sur ses activités. Le loueur de véhicules affiche une perte nette, part du groupe, de 286 millions d’euros contre une perte de 69 millions d’euros, un an auparavant. Le Corporate Ebitda est ressorti à -209 millions d’euros contre 82 millions d’euros au premier semestre 2019. Le chiffre d’affaires a baissé de 43% sur une base pro forma, pour s’établir à 815 millions d’euros (-38% en données publiées), avec un recul de 69% sur le deuxième trimestre.

Kering a publié un résultat net part du groupe récurrent de 569,3 millions d’euros au premier semestre 2020, contre 1,56 milliard l’an dernier à la même époque, soit une baisse de 63,4%. L’EBITDA est ressorti en repli de 40,4%, à 1,675 milliard d’euros, et le résultat opérationnel courant en recul de 57,7% à 952,4 millions d’euros. Malgré un bon début d’année, l’activité du semestre a été fortement affectée par les fermetures de magasins et l’interruption des flux touristiques en raison du covid-19. Par conséquent, le chiffre d’affaires a reculé de 29,6% à 5,38 milliards d’euros.

Le résultat net de M6 au premier semestre s’est établi 162,3 millions d’euros (+83,6%) et le résultat opérationnel courant a chuté de 43,1% à 84,4 millions d’euros. Le groupe de médias a réalisé 92,2 millions d’économies, dont 49,1 millions sur les programmes et 43,1 millions sur les autres coûts, et réussissant ainsi à compenser 59% de la baisse de ses revenus par des économies de coûts. Les revenus ont reculé de 22% à 557,3 millions d’euros. Le chiffre d’affaires publicitaire TV a baissé de 25,5% (-28,1% à périmètre constant) à 338,6 millions d’euros.

Au premier semestre, Nexity a généré un résultat net part du groupe de 6,6 millions d’euros contre 52,2 millions d’euros, un an auparavant. L’Ebitda du promoteur a chuté de 28% à 163 millions d’euros, soit 9,5% de taux de marge, en repli de 2,8 points. Le chiffre d’affaires a reculé de 7% à 1,716 milliard d’euros. L’effet induit par la crise sanitaire du Covid-19, représente une baisse de chiffre d’affaires estimée à environ 430 millions d’euros pour ce premier semestre.

Résultats du 1er semestre

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment proteger son epargne et ses investissements apres la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

  • Classement par rendement
  • Classement par risque
  • Classement par montant investi

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif