Les employés à New York ne seront plus soumis à des tests de dépistage au cannabis

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le meilleur de l’actualité Blog-Cannabis

L’interdiction de dépister au travail entre en vigueur à New York

Ce week-end, la ville de New York a interdit à de nombreux employeurs de faire passer des tests de dépistage de consommation de cannabis aux demandeur d’emploi, en vertu d’une loi qui vient d’entrée en vigueur. La plupart des demandeurs d’emploi n’auront plus à s’inquiéter d’un test de dépistage grâce à cette nouvelle loi.

Cette loi est entrée en vigueur l’année dernière, la plus grande ville du pays ayant franchi une nouvelle étape dans l’évolution de la réglementation des politiques du travail concernant la weed. Quelques mois plus tard, le Nevada a adopté une loi similaire, qui est entrée en vigueur le 1er janvier, selon laquelle les candidats ne peuvent pas être refusés pour avoir échoué à un test de dépistage.

Contrairement au Nevada, la weed récréative est illégale à New York. L’usage médicinal est autorisé.

La loi new-yorkaise interdit aux entreprises d’exiger des tests de dépistage avant l’embauche, à l’exception des candidats à des postes dans la police, la garde d’enfants, la conduite commerciale et certains autres emplois. Cette mesure n’empêche pas les employeurs de soumettre leurs employés actuels à des tests ou de les licencier en cas d’échec.

Les partisans de l’interdiction des tests ont déclaré que les demandeurs d’emploi étaient injustement jugés sur leur comportement privé, plutôt que sur leurs capacités professionnelles.

« En particulier maintenant, alors que nous sommes en crise économique causée par la pandémie COVID-19 et les pires niveaux de chômage depuis un siècle, nous devons créer plus de points d’accès à l’emploi, pas moins », a déclaré mardi l’avocat public de la ville, Jumaane Williams, un démocrate qui a parrainé la loi.

Certains membres du conseil municipal et des groupes d’entreprises ont déclaré que les entreprises privées devraient être libres d’exercer leur propre jugement sur la pertinence de la consommation de marijuana pour l’embauche.

Les tests de dépistage de drogue sont devenus courants aux États-Unis depuis la fin des années 1980. Le dépistage de weed, quant a lui, est en train d’être reconsidéré à mesure que cette plante gagne du terrain sur le plan juridique. La plupart des États disposent désormais de programmes de dépistage de cannabis à des fins médicales et 11 États ainsi que le District de Columbia autorisent la consommation d’herbe à des fins récréatives.

Cet article Les employés à New York ne seront plus soumis à des tests de dépistage au cannabis est apparu en premier sur Blog-Cannabis – Actualité, recherche médicale et études scientifiques du cannabis

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif