Les actions américaines sur le fil du rasoir : le conseil Bourse du jour – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Wall Street a clôturé un trimestre à oublier. “Les marchés boursiers américains ont enregistré leur pire performance trimestrielle depuis plus de 100 ans, les investisseurs ayant fui les actifs à haut risque pour se réfugier dans des havres de sécurité”, relève Augustin Doittau, analyste Ebury France. Le coronavirus a également fait des ravages sur le marché des changes au cours des trois derniers mois. “Les devises des marchés émergents ont connu de violentes ventes, semblables à celles de la crise financière, et beaucoup ont perdu un cinquième de leur valeur par rapport au dollar américain. Les havres de sécurité ont sans surprise surperformé, les principales devises à haut risque comme le dollar australien, le dollar néo-zélandais et la couronne norvégienne ayant violemment chuté”, rapporte l’expert.

La pandémie commence à se traduire par des chiffres d’activité catastrophiques, tant en Europe qu’en Asie. “Dans le meilleur des cas, nous assisterons à une reprise en forme de V, dans laquelle le ralentissement brutal qui s’annonce sera suivi d’un rebondissement rapide une fois le pire passé. Ce scénario est toutefois optimiste étant donné la probabilité que les mesures d’endiguement soient progressivement levées, au risque d’aggraver la situation” juge Augustin Doittau.

L’accélération de la pandémie aux Etats-Unis et les hésitations de Donald Trump risquent d’avoir un lourd impact sur la croissance

Malgré l’inquiétude grandissante de Donald Trump et la propagation de l’épidémie aux Etats-Unis, le président républicain hésite encore sur la stratégie à adopter. En effet, “celui-ci n’est toujours pas favorable à un lock down global de la première puissance économique mondiale et hésite encore à interdire les vols intérieurs aux Etats-Unis. Autrement dit certains états en semi lock down proposent encore des vols vers et en provenance d’autres états (moins touchés par le Covid-19) qui ne sont pas en confinement et cela augmente de jour en jour la probabilité d’une propagation plus importante du virus”, souligne Vincent Boy, analyste marchés chez IG France.

Le président hésite car cela serait néfaste pour un secteur qui est déjà sous tension. Une nouvelle fois, “plus les décisions prendront du temps, plus l’impact sur la santé et l’économie sera long”, met en garde l’expert. Certains secteurs sont en effet sous pression, avec “les compagnies aériennes qui voient les confinements et les interdictions de voler se prolonger à travers le monde, la grande distribution (hors alimentaire) qui pourrait se séparer de bon nombre de ses employés et les producteurs de pétrole, notamment aux Etats-Unis où l’investissement a été considérable dans les installations non conventionnelles (schiste) et qui pourrait se retrouver dans l’incapacité de vendre leurs produits du fait de la baisse colossale de la demande”, souligne-t-il.

Que dit l’analyse technique ?

Du point de vue de l’analyse technique (analyse graphique et mathématique de l’évolution des cours), “on peut constater que le S&P500 (baromètre des actions cotées à Wall Street), qui avait très dangereusement traversé son nuage (du graphique Ichimoku en données mensuelles ci-dessous), a rebondi sur 2.191 points, pour remonter vers 2.490 points”, relève Robert Haddad (Banque SBA).

S’il devait y parvenir, “on pourrait alors reparler de 2.792 et de 3.393 points (le record historique)”, juge-t-il. En cas d’échec, le S&P500 devrait replonger vers 2.305 points. Une rupture de ce dernier niveau “accélérerait le plongeon en direction de 1.810 points (niveau de mars 2015)”, met-il en garde.

Evolution du S&P500 et analyse technique (cliquez sur l’imager pour agrandir)

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif