Le nouvel apéritif sans alcool de Martini va-t-il plaire ?

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Avec une mise en place ralentie par la crise du coronavirus, Bacardi-Martini a lancé récemment dans le monde entier deux nouvelles déclinaisons de son célèbre vermouth turinois. Pour la première fois, il s’agit d’un apéritif à base de vin sans alcool. «De plus en plus de gens font attention à leur consommation d’alcool, sans pour autant vouloir se limiter à un soda durant un apéritif ou une fête, souligne Olivia Chatin, chef de marque Martini France. Il faut leur offrir une alternative de qualité.» En France, le marché des spiritueux sans alcool est encore tout petit avec une offre limitée, souvent conçue simplement à base d’eau, de sucre et d’arômes naturels.
La marque italienne fait le pari de monter en gamme. «Avec une bonne chance de percer», selon Alexandre Vingtier, consultant spécialisé. Son procédé de fabrication est similaire à l’original, hormis l’étape de désalcoolisation par chauffage du vin. Des extraits de plantes aromatiques ont ensuite été ajoutés pour aboutir à deux versions, Floreale (camomille) et Vibrante (bergamote, orange). Seul handicap: le prix (9,49 euros les 75 centilitres), 20% plus élevé que celui du Martini habituel du fait de son élaboration plus coûteuse.
>> A lire aussi – Comment Martini a conquis la planète
>> Immobilier, assurance vie, bourse, or… notre dossier Spécial Placements fait la Une du dernier numéro de Capital. Accédez en quelques secondes à ce dossier à partir de 2,25 euros.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif