Le Krach immobilier arrive …. Vendez ! – AgoraVox le média citoyen

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le COVID 19 a frappé les économies de la planète et les effets seront dévastateurs….

Les experts ont proposé plusieurs scénarios pour l’évolution de l’immobilier, mais celui qui est le plus vraisemblable est celui d’un Krach.

Comment faire face à ce scénario catastrophe ?


Quels sont les éléments objectifs qui nous conduisent à envisager un Krach immobilier en France ? 

Lors du krach immobilier de 1990-1996, les prix ont baissé de 40% à PARIS. Ce krach a résulté de la guerre du Golfe de 1990. En cas de Krach on a donc des éléments de référence sur ce qui va certainement arriver avec la crise économique qui vient.

Krach immobilier ou pas ?

Selon certains experts immobiliers, le marché de l’immobilier devrait repartir, (quand on ne sait pas), mais en réallité, tous les signaux sont au rouge vif.

D’aprpès Jean-Marc TORROLLION, le Président de la FNAIM, l’année 2020 devrait connaître une forte baisse des transactions (de l’ordre de 25 à 30%).

Les notaires pour leur part, anticipent une chute des prix de l’ordre de 10 à 15% sur l’année 2020 d’après le site FRANCE TRANSACTIONC.COM. Le problème est que sur le marché immobilier, lorsqu’une tendance s’installe, elle dure plusieurs années, c’est à dire que la chute des prix s’auto alimente.

En effet, les acheteurs potentiels, lorsqu’ils constatent ou qu’ils anticipent une chute des prix, se placent en position d’attente, espèrant que les prix continueront à baisser, et attendent de trouver une opportunité d’achat.

Aujourd’hui, dans le contexte de pandémie du COVID 19, les transactions immobilières ne sont pas nombreuses, car difficiles à réaliser. Les mesures mises en place pour lutter contre la propagation du virus limitent les possibilités de visites et la conclusion de ventes. Ce qui entraîne une baisse du volume des transactions et par suite va générer la chute des prix.

Certains propriétaires étant dans la nécessité de vendre leur logement au motif d’un divorce par exemple ou bien parce qu’ils ne peuvent pas rembourser leur crédit, seront dans l’obligation de vendre leur logement.

Les agents économiques, les particuliers ou les investisseurs, face à la crise économique vont adopter une attitude attentiste, c’est à dire qu’ils vont observer l’évolution de l’économie et ils vont reporter leurs achats immobiliers. 

L’immobilier baisse également dans les autres pays européens ci-dessous les chiffres fournis par le site ACHETER EN ESPAGNE :

La baisse de l’immobilier est également liée à la baisse de revenus des particuliers, et nous assistons à un début de déflation en Europe.

Une spirale déflationniste menace l’Union Européenne

D’après l’organisme EUROSTAT, les prix à la consommation ont baissé de 0,2% sur un an au mois d’août 2020 en zone euro. Si cette tendance se poursuit dans les prochains mois l’Europe (et donc la France) , risque de s’enfoncer dans une spirale déflatiionniste.

Le déflation c’est à la fois la baisse des prix et celle des salaires. Du fait du recours au chômage partiel, les revenus des français ont baissé, et avec l’explosion du chômage à venir en fin d’année, cette tendance va s’accentuer. De plus plusieurs grandes entreprises proposent des baisses de salaires à leurs employés afin de préserver les emplois comme c’est le cas pour l’entreprises ALTRAN de BLAGNAC qui négocie une baisse de salaires de 12%.

La crise dans l’immobilier affecte de larges pans de l’économie, et non pas seulement les intervenants en immobilier.

Les conséquences d’un krach immobilier

“Quand l’immobilier va, tout va”, selon un adage connu, mais quand le marché immobilier plonge, les conséquences sont lourdes.

En cas de krach immobilier, les propriétaires de logement constatent que la valeur de leur logement baisse et ils sont alors tenté de vendre. Le volume des biens arrivant sur le marché augmente alors et cela aggrave par suite la crise.

Les propriétaires ne sont pas les seuls à souffrir de la situation, car toutes les professions liées à l’immobilier souffrent ; les agents immobiliers, les employés du bâtiment, les vendeurs de meubles, etc…

L’Etat lui-même perd les revenus provenant des taxes sur les transactions immobilières ; sans parler des banques qui risquent également dans ce contexte de se retrouver fragilisées, avec les défauts de remboursement sur les emprunts immobiliers. On risque d’assister à une cascade de fermetures d’agences et de faillites dans le bâtiment.

Nous connaissons une crise économique sans précédent dont les effets vont se faire sentir dans les prochains mois et qui sera sûrement aggravée par un krach immobilier.

Comment faire face au Krach ?

Le risque pour les propriétaire est de voir fondre la valeur de leur bien immobilier dans les mois et les années qui viennent. En cas d’endettement, les propriétaires risquent d’être coincé dans leur logement et dans l’incapacité de vendre du fait de la baisse des prix.

Cela est d’autant plus vrai que nombreux sont ceux qui ont contracté des crédits immobiliers sur de longues durées allant jusqu’à 30 ans parfois. Or un bien immobilier se revend en moyenne au bout de 7 ans, en raison d’un changement de situation familiale ou professionnelle.

Vendre son logement entre particuliers ou via un agent immobilier ?

En cas de vente, le propriétaire peut vendre directement son logement, et pour cela il peut utiliser les sites d’annonces gratuites comme LE BON COIN, ou LOGISDIRECT.COM, ou bien utiliser des sites payants.

Ce qui lui permet d’éviter de payer une commission à un agent immobilier.

Sachant que certains agents immobiliers demandent des commissions importantes, (jusqu’à 8 ou 10% du prix de vente) il est tout à fait justifié de tenter de vendre son logement par ses propres moyens.

Cependant, il n’est pas toujours possible d’être sur les lieux pour procéder aux visites et réaliser une vente, et dans ces cas il ne reste que la solution de s’adresser à un agent immobilier. Avant toute chose il faut vérifier le montant des commissions demandées et comparer, et aussi s’assurer du sérieux et de la crédibilité du professionnel.

En conclusion, on dira que pour beaucoup de propriétaires, la meilleure solution sera de vendre pendant qu’il en est encore temps afin de réaliser un bon prix de vente et afin de se prémunir du krach qu arrive et de la perte d’argent qui l’accompagne.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif