Le géant du luxe Hermès se lance dans les cosmétiques

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le géant français du luxe Hermès se diversifie. Fort du succès de ses parfums, Le sellier-maroquinier se lancera en mars dans les produits cosmétiques avec une première collection de rouges à lèvres. “Un nouveau métier, c’est la continuité de ce que nous savons faire. Nous sommes des artisans depuis l’origine, cela fait 183 ans que la beauté est au coeur de nos préoccupations”, a mis en avant Pierre-Alexis Dumas, directeur artistique d’Hermès, lors de la présentation mercredi des nouveaux produits.
A partir du 4 mars, Hermès proposera dans 170 points de vente une collection de rouges à lèvres déclinés en 24 teintes, au prix de 62 euros pour un tube rechargeable en métal laqué. Suivront, à partir de septembre, d’autres lancements de produits de beauté tous les six mois, a précisé le groupe. Hermès réalise 50% de son chiffre d’affaires dans la maroquinerie et la sellerie, son métier d’origine. Les vêtements et accessoires ont représenté 22% de ses ventes en 2018, la soie et les textiles 9%, et les parfums 5%. Ce pôle parfums (Terre d’Hermès, Twilly, Un Jardin sur la lagune ou encore Eau d’orange verte) a engrangé 312 millions d’euros de ventes, soit une progression de 9% sur un an.
>> A lire aussi – Luxe, Hermès, Dassault… pourquoi les grandes familles françaises montent en puissance au CAC40
Les maisons de luxe – comme Dior, Chanel, Yves Saint Laurent – sont déjà nombreuses à avoir investi le marché de la beauté et des cosmétiques. La griffe Gucci (Kering) s’est aussi récemment mise sur le créneau avec des rouges à lèvres, tandis que Prada vient de s’associer à L’Oréal pour lancer d’ici 2021 des produits de beauté.
>> A lire aussi – Nos milliardaires s’enrichissent bien plus vite que les autres
La France est le premier exportateur mondial de cosmétiques, avec 23% de parts de marché. Le secteur dans son ensemble – de la fabrication de produits aux ventes intérieures et pour l’export – a réalisé 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, selon la fédération spécialisée Febea.
>> A lire aussi – Dans les coulisses du géant du luxe Hermès
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)
Getty Images>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés
>> Notre service – Investissez dans des sociétés innovantes et à fort potentiel de valorisation avant leur introduction en Bourse

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif