L’amende pour violation du confinement multipliée par plus de 3

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Depuis le mardi 17 mars à midi, la France est placée sous cloche. Conformément à la volonté du gouvernement d’endiguer l’épidémie de coronavirus Covid-19 sur le territoire, les déplacements sont limités au strict minimum. Le ministère de l’Intérieur a fait savoir rapidement après les annonces présidentielles du lundi 16 mars que des contrôles des déplacements seraient effectués par la police et la gendarmerie. Les personnes souhaitant quitter leur domicile doivent donc se munir d’une attestation que l’exécutif a mis à disposition sur internet. Tout contrevenant qui ne respecte pas les règles risque une amende. Son prix avait initialement été fixé à 38 euros, avant d’être revu à la hausse.
Le décret détaillant la mise en place d’une contravention de 135 euros qui réprime la “violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile”, décidée par le gouvernement pour freiner l’épidémie de coronavirus, a été publié mercredi au Journal officiel. Selon le Journal officiel, le décret, qui instaure une amende forfaitaire de 135 euros portée à 375 euros avec la majoration entre en vigueur “immédiatement”. “Le décret crée une contravention de la 4e classe en cas de violation des interdictions ou en cas de manquement aux obligations édictées”, précise le texte.
>> A lire aussi – La réforme des APL reportée en raison du coronavirus, quel impact pour vos allocations ?
Depuis mardi, toutes les personnes qui circulent doivent être “en mesure de justifier leur déplacement” avec une attestation, au risque de se voir infliger une amende.Les déplacements tolérés sont ceux entre domicile et travail quand c’est absolument nécessaire, pour aller faire ses courses, pour raisons de santé, ou encore pour “motif familial impérieux ou l’assistance de personnes vulnérables”, a détaillé le gouvernement.
Contrôle des déplacements
Quelque 100.000 policiers et gendarmes ont été déployés dans le pays pour faire respecter ces mesures. Au total, la France a enregistré 175 décès (27 de plus que la veille) et 7.730 personnes ont été testées positives (1.000 nouveaux cas en 24 heures).
>> A lire aussi – Comment éditer l’attestation coronavirus sur iPhone et Android
Parmi elles, près de 700 patients dans un état grave étaient en réanimation (contre 400 dimanche) sur un total de 2.579 malades hospitalisés, selon le bilan de la Direction générale de la Santé (DGS).

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif