La somme affolante que Netflix pourrait investir dans ses contenus en 2020

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Amazon Prime, OCS, et maintenant Apple TV+ et Disney+… Netflix doit regarder la réalité en face, il n’est plus du tout le seul fournisseur de contenus vidéos type films et séries en streaming. La concurrence devient de plus en plus rude et pour faire face, le géant américain a pris une décision : investir massivement pour étoffer encore davantage son catalogue de contenus. Ainsi, selon les prévisions du cabinet d’experts BMO Capital Markets, relayées par le site Presse Citron, Netflix pourrait investir au total jusqu’à 17,3 milliards de dollars dans ses contenus, et ce pour la seule année 2020.
>> À lire aussi – Avec ses audiences, Netflix pourrait être la 5e chaîne de France
Cela représente une hausse de deux milliards d’euros par rapport aux investissements effectués sur l’an 2019. Et la progression de cette courbe de dépenses ne devrait pas s’arrêter là. Le site précise en effet qu’en 2028, le montant investi par la plateforme de streaming pour développer son catalogue pourrait bien atteindre les 26 milliards de dollars. À quoi vont servir ces 17 milliards de dollars cette année ? Le plus gros devrait être consacré à la production de films et séries 100 % Netflix, la plateforme ayant fait de ses programmes originaux sa marque de fabrique, et ce avec un grand succès.
Des partenariats à foison
Mais la plateforme a également prévu un certain nombre de collaborations et de partenariats, comme celui signé, rappelle Presse Citron, avec David Benioff et Dan Weiss, à qui l’on doit l’adaptation en série de Game of Thrones. Un contrat a par ailleurs été signé avec la compagnie de production sud-coréenne Studio Dragon, afin de développer plus rapidement les contenus Netflix sur le marché asiatique. Et pour faire davantage concurrence à Disney+, la plateforme a également annoncé une collaboration avec l’entreprise Nickelodeon, spécialisée dans les programmes dédiés à la jeunesse.
>> À lire aussi – Netflix, Amazon, Disney, HBO… Une trentaine d’acteurs de l’industrie en guerre contre le partage de comptes
Cependant, pour pouvoir faire face et assurer autant de dépenses, Netflix est contraint de faire augmenter sa dette qui atteignait en 2019 pas moins de 15 milliards de dollars. BMO Capital Markets n’y voit toutefois rien d’inquiétant. Auprès de Variety, l’un de ses analystes avance qu’il continue “de croire que le récit des guerres de streaming est faux” et que ses clients peuvent donc sereinement continuer de miser sur Netflix comme sur Disney, le marché permettant à tous de se faire sa place.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif