La solution de la ville de Cannes pour lutter contre la prolifération des locations Airbnb

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La lutte contre les locations Airbnb s’intensifie. À Cannes, la mairie vient de bloquer quatre opérations qui visaient à transformer des immeubles d’habitation de l’hyper-centre en meublés de tourisme, rapporte Nice-Matin. Objectif de la municipalité : limiter les abus. “Il ne s’agit pas de s’opposer à cette nouvelle pratique, mais bien d’en contrer les abus. (…) Les opérations massives commerciales par acquisition d’immeubles, les vidant de leurs habitants, doivent être combattues, car elles accentuent la crise du logement et génèrent une concurrence déloyale vis-à-vis des hôteliers”, estime-t-on du côté de la mairie.
>> A lire aussi – Hauts-de-Seine : une location Airbnb fait vivre l’enfer à des copropriétaires
Pas question d’interdire la location de logements touristique par des particuliers qui “contribue à animer des quartiers de la ville moins touristiques et permet à des ménages propriétaires de financer l’acquisition et la rénovation de logements”. La mairie de Cannes souhaite seulement pouvoir les contrôler et les réguler. Depuis décembre 2016 d’ailleurs, une plate-forme en ligne permet aux propriétaires de déclarer leurs meublés de tourisme, rappelle Nice-Matin.
>> A lire aussi – Le joli pactole que 28.000 communes vont toucher grâce à Airbnb
Afin d’intensifier la lutte contre la prolifération d’opérations de transformation d’immeubles d’habitation en meublés, le plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Cannes sera modifié en 2020, en particulier en ce qui concerne les quartiers en tension.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif