La séance de Bourse : tout ce qu’il faut savoir aujourd’hui – Capital.fr

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Un rebond des Bourses européennes est attendu ce mercredi. L’avertissement lancé par Apple devrait néanmoins toujours occuper l’esprit des investisseurs : quel sera l’impact réel de l’épidémie de coronavirus ? Le dernier bilan en date fait état de plus de 2.000 morts et de plus de 74.000 personnes contaminées. L’épidémie progresse moins vite toutefois. Côté valeurs, les résultats d’Atos et d’Alten seront passés au crible. Sur le front des statistiques, c’est vers les Etats-Unis qu’il faudra se tourner avec notamment les prix à la production de janvier en début d’après-midi.

L’analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l’analyse graphique, le bureau d’études DayByDay observe une bougie blanche avec une mèche haute dans des volumes plutôt réduits à 3,35 milliards d’euros. Les acheteurs ne parviennent toujours pas à reprendre la main sur la tendance, en raison notamment du manque de perspective sur les conséquences économiques du coronavirus. Néanmoins, tant que le gap haussier et le support à 5.993,91 points ne sont pas enfoncés, la dynamique générale restera haussière.

Alten a publié un résultat net part du groupe 2019 en hausse de 4 % à 164,2 millions d’euros. La marge opérationnelle d’activité pour l’exercice est stable à 9,9 % des revenus. Elle a atteint 10,4 % au second semestre 2019. Le résultat opérationnel d’activité est de 260,8 millions, en progression de 16,4 % par rapport à l’exercice 2018. Le spécialiste de l’ingénierie et du conseil précise qu’après deux années de progression organique supérieures à 10 %, il s’attend à ce que la croissance redevienne plus normative en 2020, et ce, dans la continuité de la tendance établie au second semestre 2019.

CAPGEMINI

Du côté des statistiques

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des mises en chantier et permis de construire de janvier, ainsi que des prix à la production de janvier.

Vers 8h20, l’euro grappille 0,04 % à 1,0799 dollar.

Hier à Paris

Les Bourses européennes ont fini dans le rouge ce mardi. La faute à Apple, qui a annoncé lundi soir qu’il n’atteindrait pas ses objectifs trimestriels en raison du coronavirus. Dans le même temps, les marchés ont ignoré l’annonce par Pékin de ne pas taxer davantage certains produits américains, et le fait que le nombre de nouveaux infectés au covid-19 ralentisse. L’épidémie a d’ailleurs plombé le sentiment des investisseurs en Allemagne, l’indice ZEW ressortant en chute libre. A la clôture, le CAC 40 perd 0,48 % à 6.056,82 points, et l’EuroStoxx50 recule de 0,49 % à 3.834,38 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a clôturé en ordre dispersé mardi. Les indices ont été alourdis par l’avertissement sur ses ventes lancé par Apple. La firme à la pomme n’atteindra pas ses objectifs trimestriels à cause du coronavirus, ravivant la crainte d’un impact non négligeable de l’épidémie sur les chaînes d’approvisionnement manufacturières. Cela a relégué en arrière-plan l’annonce faite par Pékin de ne pas taxer davantage certains produits américains. Au son de la cloche, le Dow Jones a cédé 0,56 % à 29.232,19 points tandis que le Nasdaq Composite a grappillé 0,02 % à 9.732,74 points.

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif