La liste des magasins La Halle qui pourraient fermer

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le confinement et l’arrêt de l’activité économique en France a fait de nombreuses victimes dans l’Hexagone. Parmi elles, l’une des enseignes les plus connues du pays : La Halle. La marque a été placée en redressement judiciaire le 2 juin dernier et doit désormais trouver un repreneur pour sauver son activité. Une décision doit être annoncée le 29 juin prochain par le tribunal de commerce de Paris. En attendant, d’âpres négociations se tiennent pour sauver un maximum de magasins et 24 offres de reprises auraient déjà été mises sur la table, précise Business Insider.
Parmi les offres : des spécialistes du prêt-à-porter mais également des groupes de grande distribution comme Lidl, Aldi ou Carrefour. Le groupe Beaumanoir, propriétaire de Cache Cache, Morgan ou Bonobo ferait pour l’heure figure de favori pour cette reprise. Il serait en effet le seul à proposer une offre de reprise partielle de l’activité de La Halle avec des magasins qui pourraient conserver leur nom. Pour autant, cette offre n’épargnerait pas aux employés un vaste plan de licenciement.
Les magasins de chaussure premiers à fermer
Par ailleurs, selon les informations de Business Insider, 289 magasins La Halle, sur les 830 que détient l’enseigne, pourraient prochainement fermer leurs portes. Ce chiffre représente plus d’un tiers des sites de la marque. Près de 82% de ces fermetures concernerait des magasins vendant des chaussures (236), le reste se répartissant entre des magasins mixtes (48) ou spécialisés dans le secteur de l’enfance. Si la situation peut encore évoluer, toute l’activité de La Halle ne pourra pas être sauvée.
>> A lire aussi – Naf Naf repris par son fournisseur turc Sy, 3 emplois sur 4 conservés !
Parmi les régions les plus touchées par ces fermetures : Auvergne Rhône-Alpes avec 45 magasins menacés dont deux points de vente à Aubenas ou encore le magasin de vente de chaussures de Lyon Croix-Rousse. L’Île-de-France est également particulièrement touchée avec 44 fermetures à l’étude à Saint-Ouen, Clichy ou encore Neuilly-sur-Marne. 33 sites sont menacés en Nouvelle-Aquitaine, notamment à La Rochelle ou Périgueux.
Des dizaines de fermetures
29 magasins sont également menacés dans le Grand Est alors que 24 pourraient définitivement fermer en Occitanie, notamment à Béziers ou Nîmes. 19 sites pourraient être condamnés en Bourgogne Franche-Comté, dont la Halle Mode Enfants à Chalon-sur-Saône. Même nombre dans les Hauts-de-France avec des fermetures envisagées à Lille notamment. En Normandie ce sont 18 magasins qui pourraient disparaître.
>> A lire aussi – Conforama : “L’incertitude pèse sur la santé, la psychologie et la famille des salariés”
18 c’est aussi le nombre de magasins qui pourraient fermer en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Dans les Pays de la Loire, 16 fermetures sont à l’étude, notamment à Angers ou Guérande. Du côté du Centre-Val-de-Loire, 14 sites pourraient fermer leurs portes, notamment à Montargis ou Bourges. La Bretagne verrait quant à elle 10 de ses magasins fermer notamment à Rennes, Lorient et Brest.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif