La grande école de commerce de Nantes se transforme en cluster géant

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Face à la pandémie de coronavirus, et à la reprise de sa virulence sur le territoire français, le gouvernement, par la voix d’Olivier Véran, a mis en garde à plusieurs reprises contre les rassemblements de grande ampleur, notamment dans le milieu universitaire. Et force est de constater que le ministre de la Santé n’a pas eu tort d’appeler à la vigilance. Jeudi 8 octobre, l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire a ainsi fait savoir que l’un des plus gros clusters jusque-là détectés en France avait été identifié au sein de la grande école de commerce de Nantes, Audencia, rapporte Le Huffington Post. Dans un communiqué, l’ARS indique ainsi qu’au sein de l’établissement, 1.013 tests de dépistage ont été passés. “212 étudiants sont positifs depuis la rentrée, avec un taux de positivité de 24,1%” dans l’école. Lors d’une conférence de presse, la directrice de l’ARS de Loire-Atlantique a précisé que “les premiers cas ont été observés début septembre. À la mi-septembre, il y a eu des soirées festives, entraînant une transmission plus importante chez les première et deuxième années”. Dans le détail, une première vague de tests de dépistage avait été organisée à la fin du mois de septembre. Une trentaine de cas avaient alors été confirmés positifs, entraînant des restrictions de la part de l’établissement, rapporte France 3 Pays de la Loire. >> À lire aussi – Un cluster se déclare dans un grand hôpital marseillaisPas moins de 1.500 étudiants de première et deuxième années ont ainsi été priés de regagner leur domicile dès le 24 septembre. Leurs cours sont assurés en ligne depuis. Le site précise que l’école de commerce accueille au total 5.600 étudiants, répartis sur trois sites universitaires. Après le 24 septembre, des dépistages massifs ont été organisés à la suite de plusieurs de ces soirées étudiantes par l’ARS, en étroite collaboration avec la direction de l’école de commerce. Des soirées qui ont été organisées “malgré les consignes des directeurs de programmes”, a rapporté l’école Audiencia à France 3. >> À lire aussi – L’incroyable cluster causé par un rassemblement de motards aux États-UnisTout semble être désormais sous contrôle. “Dans l’ensemble des 15 autres programmes dispensés à Nantes par l’école, l’ARS ne déplore quasiment aucun cas. Parmi les salariés, seuls deux cas positifs sont à déclarer depuis août”, a-t-elle ainsi indiqué. Chez les étudiants en première année, ceux ayant été testés positifs vont devoir rester éloignés pendant sept jours, durée pendant laquelle les personnes atteintes du Covid-19 sont priées de rester isolées selon les recommandations du gouvernement. À la suite de quoi, les cours en présentiel à Nantes devraient pouvoir reprendre. L’ARS précise toutefois que cette reprise sera conditionnée au port du masque “si possible chirurgical”, à compter du 13 octobre. France 3 précise que les étudiants de seconde année pourraient ne revenir qu’après les vacances de la Toussaint.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif