La Frenchtech soutient le Néo-interim

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Article sponsorisé par Mistertemp’20 janvier 2020. La French Tech a dévoilé la liste des 123 entreprises les plus prometteuses de l’écosystème start-up français. Un classement attendu avec impatience par les prétendants, puisque le label FrenchTech120 offre un accompagnement sans précédent à ces jeunes pousses en hyper-croissance. L’ambition de ce programme : accélérer leur développement, pour en faire des leaders à l’international. La sélection s’est faite sur des critères objectifs (croissance et montant de la dernière levée de fonds). Et c’est sans doute pourquoi le leader français de l’intérim digital fait partie de la promo du label FT120. Avec son positionnement qui casse les codes du secteur de travail temporaire, Mistertemp’ group affiche de belles performances : 35 000 professionnels ont été mis en poste en 2019. Objectif 2020 : 50 000. Complètement digital et totalement humainTout s’est accéléré il y deux ans avec le lancement par Mistertemp’ group d’une plateforme digitale dédiée au recrutement en ligne, qui complète l’offre de terrain proposée par plus de 120 agences de proximité. Une formule inédite, face aux autres acteurs du secteur, qui sont soit des pure players, soit des réseaux d’agences. Chez Mistertemp, les candidats renseignent leur profil en ligne et reçoivent ensuite des propositions de mission intérim directement sur leur téléphone. Les recruteurs ont eux la possibilité d’accéder en temps réel à cette base de candidats qualifiés. Une formule qui convainc par ses performances : 70% des missions sont pourvues en moins de 24h, et une excellente fiabilité des candidats avec un taux de présence supérieur à 90%. Mistertemp’ s’attaque aujourd’hui à tous les secteurs, mais est particulièrement adapté à l’intérim dans la logistique, l’industrie, le BTP ou encore le retail.Ce succès ne se fait pas au détriment des travailleurs, bien au contraire. Alors que les entreprises basant le modèle sur le contrat d’auto-entrepreneur comme Deliveroo et Uber semblent en difficulté, Mistertemp’ group ouvre une nouvelle voie : digitaliser sans déshumaniser, disrupter sans précariser.Selon Alexandre Pham, co-président de Mistertemp’ group, le contrat intérim est un contrat extrêmement moderne, qui permet aux clients « une flexibilité extrême, tout en conservant des avantages sociaux pour les intérimaires ». La digitalisation permet à son niveau une énorme fluidification des processus – les démarches administratives sont digitalisées – et des tarifs attractifs qui parlent aux acheteurs de grands groupes. L’approche humaine convainc elle les directions des ressources humaines : les candidats sont accompagnés, coachés, évalués, et les meilleurs profils sont valorisés. Mistertemp’ group a déjà amorcé son déploiement en Italie et au Canada. L’accompagnement administratif, logistique et financier apporté par le label FT120 devrait lui permettre de se rapprocher de son objectif : devenir, dans les prochaines années, l’un des leaders européens de l’intérim.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif