La fortune de Jeff Bezos a encore augmenté de plusieurs milliards de dollars

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le PDG d’Amazon a vu augmenter sa fortune de 24 milliards de dollars pendant la pandémie de coronavirus ! Une augmentation d’environ 20% au cours des quatre derniers mois faisant grimper les avoirs de Jeff Bezos à un montant de 138 milliards de dollars, selon The Guardian. Pour rappel, le PDG d’Amazon détient une participation de 11% dans l’entreprise et est désormais la personne la plus riche du monde depuis 2017.
Pendant le confinement, le géant du commerce en ligne a vu sa demande exploser à des niveaux de commandes de haute saison, telles que les fêtes de fin d’année. Les ménages bloqués chez eux, et ne pouvant acheter en magasin depuis leur fermeture, se rabattent sur les commandes en ligne. Ainsi, selon The Guardian, le cours de l’action Amazon a augmenté de 5,3% pour atteindre un niveau record mardi 14 avril. Mais l’augmentation de la demande intervient dans un contexte de controverse croissante sur la façon dont le PDG a géré l’épidémie de coronavirus.
>> À lire aussi – Amazon va fermer ses entrepôts français pendant 5 jours
En effet, les travailleurs ont signalé de graves tensions dans les équipes travaillant en entrepôts. Beaucoup sont en première ligne, chargés de l’emballage et de l’expédition des articles dans les entrepôts où le Covid-19 peut facilement se propager. Plusieurs cas d’employés testés positifs au coronavirus ont déjà été rapportés. Amazon a d’ailleurs signalé le premier décès d’un ouvrier travaillant dans un de ses entrepôts ce mardi 14 avril. L’homme, un directeur des opérations qui travaillait à Hawthorne, en Californie, est décédé le 31 mars dernier.
Grèves et des débrayages
Plusieurs travailleurs ont organisé des grèves et des débrayages pour protester contre le manque de protections mises à leur disposition. Chris Smalls, un ancien assistant directeur, a été licencié par l’entreprise après avoir été à l’origine d’une manifestation de travailleurs à l’entrepôt JFK8 de Staten Island, à New York. Les employés ont exigé qu’Amazon ferme temporairement l’installation pour un nettoyage après que plusieurs d’entre eux ont été testés positif au coronavirus.
En France, et c’est une première, Amazon va fermer l’ensemble de ses entrepôts français pendant 5 jours, selon les informations recueillies par Capital. Cette suspension de l’activité fait suite à la décision du tribunal judiciaire de Nanterre mardi 14 avril, ordonnant au e-commerçant de se limiter à la vente  de “produits essentiels” (alimentaire, d’hygiène ou médicaux), tant que les risques sanitaires de l’activité dans les entrepôts n’auront pas été évalués, sous peine d’amende de 1 million d’euros par jour et par infraction constatée. Pour le tribunal, Amazon a en effet “de façon évidente méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés”.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif