La famille Peugeot en passe de se renforcer au capital de PSA

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La famille Peugeot s’apprête à se renforcer au capital de PSA Peugeot-Citroën. Dans la continuité du soutien apporté par FFP et son actionnaire majoritaire Etablissements Peugeot Frères au projet de fusion entre Peugeot et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) annoncé le 18 décembre dernier, FFP a conclu, avec un prestataire de services d’investissement, un contrat d’« equity swap » à échéance le 30 juin 2021, au terme duquel FFP pourrait acquérir, en fonction des conditions de marché, des actions Peugeot pour un montant maximum de 200 millions d’euros.
La famille Peugeot, qui détiendra un peu plus de 6% du capital du groupe formé par la fusion de PSA et Fiat Chrysler, compte exercer son option pour acquérir 2,5% supplémentaires dès que possible, indiquait-elle en janvier dernier, dans un entretien exclusif à L’Est Républicain. Lorsque le quotidien régional a demandé à la famille si la possibilité d’acquérir ces 2,5% de plus dans les sept ou huit prochaines années constituait pour elle un “objectif majeur”, Jean-Philippe Peugeot, le PDG d’Établissements Peugeot Frères (EPF), avait répond par l’affirmative.
>> À lire aussi – PSA et Fiat-Chrysler dévoilent les contours de leur fusion
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)
Getty Images>> Notre service – Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto
>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés
>> Notre service – Investissez dans des sociétés innovantes et à fort potentiel de valorisation avant leur introduction en Bourse

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif