La Bourse de Tokyo ouvre en forte hausse après l’envolée de Wall Street

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Tokyo et Wall Street retrouvent des couleurs

Indifférente au report des Jeux olympiques d’été de 2020 qu’elle avait déjà largement anticipé, la Bourse de Tokyo a démarré en forte hausse mercredi 25 mars, dans le sillage de l’envolée la veille de Wall Street et du repli marqué du yen face au dollar.

L’indice vedette Nikkei continuait de grimper en matinée (+ 5,25 % à 19 041,95 points), alors qu’il avait déjà bondi de plus de 7 % la veille. L’indice élargi Topix prenait 5,08 % à 1 400,76 points.

L’indice Dow Jones de la Bourse de New York a flambé mardi de plus de 11 % à la clôture, sa plus forte progression en une séance depuis 1933. Les investisseurs américains étaient pleins d’optimisme sur le vote désormais jugé imminent d’un énorme plan de relance économique aux Etats-Unis.

Après deux échecs au Sénat, dimanche soir et lundi, républicains et démocrates continuaient de négocier pour adopter ce texte, qui pourrait proposer jusqu’à 2 000 milliards de dollars d’aide pour amortir le choc économique de la pandémie de coronavirus.

Au rang des valeurs, Chevron s’est envolé de plus de 22 %, enregistrant la plus nette hausse du Dow Jones. L’entreprise pétrolière a réduit de 20 % ses dépenses en investissement pour l’année en cours, les faisant tomber à 16 milliards de dollars, et a suspendu son programme de rachat d’actions.

Son patron, Michael Wirth, a assuré sur la chaîne CNBC que les dividendes du groupe étaient « très fiables » en dépit de la chute des cours de l’or noir. American Express (+ 21,9 %) et Boeing (+ 20,9 %) ont également réalisé de très fortes progressions au sein du Dow Jones. Le croisiériste Norwegian Cruise Line a explosé de 42,2 % et son concurrent Carnival est monté de 14 %. Les compagnies aériennes américaines ont également connu de très fortes hausses : American Airlines a pris 35,8 %, Delta Airlines 21 % et United Airlines 25,7 %.

Fort rebond de la Bourse de Sao Paulo en clôture (+ 9,69 %)

Au Brésil, l’indice Ibovespa a clôturé à 69 729,30, points, au lendemain d’une chute de 5,22 % et après deux semaines chaotiques. La Bourse de Sao Paulo a suivi l’élan des places boursières du monde entier, revigorées notamment par les espoirs liés au plan de soutien américain à l’économie pour contrer le choc du coronavirus.

Les actions des compagnies aériennes, très touchées par la crise sanitaire, ont fortement rebondi, notamment Gol (+ 16,88 %) et Azul (+ 13,24 %). Les actions ordinaires de la compagnie pétrolière publique Petrobras ont pour leur part gagné 15,92 % et les préférentielles 16,43 %.

Le pétrole remonte avec l’espoir d’un redémarrage de l’économie américaine

Le marché du pétrole était bien orienté dans l’attente du plan de relance américain. Mercredi matin, vers 2 h 40, heure de Paris, le prix du baril de brut WTI augmentait de 4,41 % à 25,06 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord prenait 3,83 % à 28,19 dollars.

Sur le marché des devises, l’euro en hausse face au dollar

Un euro se négociait mercredi matin vers 2 heures, heure de Paris, pour 1,080 2 dollar, contre 1,075 6 dollar mardi à 20 heures, heure de Paris. Un dollar s’échangeait pour 110,85 yens, contre 110,31 yens la veille après la clôture de Tokyo, point de repère des investisseurs nippons. L’euro s’appréciait plus légèrement face à la monnaie japonaise, à raison d’un euro pour 119,76 yens contre 119,61 yens la veille.

Le Monde avec AFP

This content was originally published here.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif