La banane à plus de 100.000 euros a été mangée

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Du génie ou une vaste blague, la banane scotchée au mur a beaucoup fait parler ces derniers jours. L’œuvre, intitulée” Comedian” (“Le comédien”), a été exposée à la Foire d’art contemporain Art Basel de Miami. Elle a été réalisée par l’Italien Maurizio Cattelan, connu pour son art humoristique et provocateur, précise le Miami Herald. Le fruit a trouvé preneur au prix exorbitant de 120.000 dollars (108.000 euros). La fameuse banane existe en trois exemplaires. Deux ont trouvé preneur quand le troisième est désormais mis en vente à 150.000 dollars (135.000 euros).
Mais le prix de la dernière œuvre en vente pourrait monter : l’une des bananes a été mangée lors d’un happening. C’est un autre artiste de l’exposition, David Datuna, qui se présente comme un artiste américain installé à New York, qui a décroché la banane ce dimanche 8 décembre avant de la peler et de la manger devant une foule de curieux. Un “événement” filmé et posté sur les réseaux sociaux. Cette “performance artistique” comme la décrit son auteur a été intitulée “Hungry Artist” (“Artiste ayant faim”).

The really, really, really, really expensive banana at #ArtBasel was eaten this afternoon by a New York artist (Vid: David_Datuna) pic.twitter.com/90mUhktyqd— Joel Franco (@OfficialJoelF) December 8, 2019

Habitué des œuvres controversées
L’homme a ensuite été escorté à l’abri des regards par la sécurité de la Foire. L’organisation, de son côté, estime que le préjudice de ce nouveau rebondissement autour de la banane la plus chère du monde n’est que très relatif. “Il n’a pas détruit l’œuvre. La banane c’est l’idée”, a expliqué au Miami Herald le directeur des relations avec les musées de la galerie Emmanuel Perrotin, à l’origine de la vente. Le fruit mangé a d’ailleurs été rapidement remplacé par un autre.

View this post on Instagram

Cattelan Moment, the Italian artist returns with a new sculpture created for the @galerieperrotin booth at @artbasel in Miami Beach. His participation in Art Basel would not have gone unnoticed anyway, as they have passed now 15 years from the last job for a fair. However, as always he has decided to attract the attention of the public and critics with a work that we are sure will animate discussions between experts, enthusiasts and detractors. What is it? Of a simple banana attached to the wall with a piece of gray adhesive tape, the same one used by Cattelan when he hung his first great merchant Massimo De Carlo on the wall of a Milan gallery. . #banana #mauriziocattelan #cattelan #artbaselmiami

A post shared by Artribune (@artribune) on Dec 6, 2019 at 12:03am PST

>> A lire aussi – Un tableau primitif du peintre italien Cimabue devient le plus cher vendu au monde
Outre sa banane, Maurizio Cattelan est notamment l’auteur de la sculpture controversée d’Adolf Hitler agenouillé et suppliant, baptisé “Him” et vendue aux enchères pour un peu plus de 15 millions d’euros, précise franceinfo. Il a également réalisé celle de Jean-Paul II, grandeur nature, terrassé au sol par une météorite. Enfin, son WC en or massif 18 carats intitulé “America” a été volé le 14 septembre dernier au palais de Blenheim, dans le sud de l’Angleterre où il était exposé.

Plus d'articles

Dossier Exclusif Covid-19

Comment protéger son épargne et ses investissements après la crise du Covid-19.

Dossier exclusif avec:

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif