Kobili Traoré, le jihadiste qui a tué Sarah Halimi ne sera pas jugé. Il a été déclaré irresponsable car fumeur de cannabis

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Temps de lecture : minutes

La justice a déclaré Kobili Traoré, alors sous l’emprise du cannabis, irresponsable du meurtre de cette sexagénaire juive. Le meurtrier de Sarah Halimi ne sera donc pas jugé.

Kobili Traoré, 29 ans, accusé du meurtre de cette sexagénaire juive défenestrée à Paris en 2017, a été déclaré, jeudi, pénalement irresponsable par la cour d’appel de Paris. Avocats de différents membres de la famille de la victime, qui réclamaient un procès aux assises, Mes Gilles-William Goldnadel et Francis Szpiner dénoncent une «décision scandaleuse» et forment tous deux un pourvoi en cassation.

«J’ai tué le sheitan !» (le démon, en arabe), avait hurlé Kobili Traoré en voyant le corps de sa victime écrasé au sol, trois étages plus bas.

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017, à Paris, il s’était introduit chez sa voisine de 65 ans, dans un immeuble HLM du quartier populaire de Belleville. Aux cris d’«Allah Akbar !», entrecoupés d’insultes et de versets du Coran, ce jeune musulman, consommateur régulier de drogue depuis son adolescence, l’avait rouée de coups sur son balcon avant de la précipiter dans la cour.

Traoré racontera avoir ressenti «des bouffées d’angoisse» depuis la veille, se sentant «comme possédé par une force démoniaque». L’homme n’avait cependant aucun antécédent psychiatrique.

La chambre de l’instruction a tranché entre les expertises psychiatriques contradictoires du dossier et conclu à l’abolition du discernement de Kobili Traoré au moment des faits.

La cour a estimé qu’il existait «des charges suffisantes contre Kobili Traoré d’avoir (…) volontairement donné la mort» à Lucie Attal – aussi appelée Sarah Halimi – et a retenu pour ces faits la circonstance aggravante de l’antisémitisme, conformément aux réquisitions du parquet général.

«Une décision scandaleuse»

«Une jurisprudence vient de naître !, s’est exclamé Me Szpiner, avocat des enfants de Sarah Halimi. Toute personne qui sera atteinte d’une bouffée délirante parce qu’elle aura pris une substance illicite et dangereuse pour la santé se verra exonérée de responsabilité pénale ! C’est pour la famille un sentiment de colère et de dégoût.»

[…]

Source: Le Figaro

Crédits photo: ©Aude Bariéty

Vu ici

L’article Kobili Traoré, le jihadiste qui a tué Sarah Halimi ne sera pas jugé. Il a été déclaré irresponsable car fumeur de cannabis est apparu en premier sur alter INFO.

Plus d'articles

Comparez le rendement d'un livret A, et un investissement alternatif.

Une fiche de calcul simple pour évaluer le potentiel de rendement d’un investissement alternatif